Passage à Lyon

C’était l’occasion de faire un vrai long trajet en 100% électrique, de la proche banlieue de Paris jusqu’à Lyon.

Des travaux relous sur l’A6 ont rallongé le tout, mais si j’en crois mon historique de trajet goutgueule j’ai du passer environ 4h30 à rouler en faisant deux arrêts (un à Auxerre

et un à Macon,

parce que c’est notre POJEEEEET) sur l’aller et pareil sur le retour pour près de 5h20 de trajet sans que je n’aie à attendre pour aller à l’arrêt suivant. Juste de quoi passer aux latrines et prendre un café / jus de fruit.

C’était bien plus reposant qu’avec la Prius ou la clio (sans blague) grâce à l’auto pilote et au régulateur de vitesse qui malgré quelques écarts dûs à des reliefs de sol et des rustines de bithume m’a permis de conduire sans me fatiguer les jambes.

Avec Djo, Eline et Vinegar Tea nous avons donc arpenté les rues et les quais de Lyon pour faire un brin de bouffe à mon arrivée sur la musique la plus années 80 qui soit. J’ai pu visiter le squatt des loustics et enjoyer la coloc de chats.

En soirée, visite du Palais de la Bière où j’ai outré le patron en lui demandant une pécheresse, hehehe!

Et cette bande de folichons, rejoints par deux autres KAMARADZ m’ont festoyé mes 30 ans en m’offrant un joli petit carnet plein de mots d’amour pour m’encourager à dessiner sur mes trajets quotidiens à moto et en vaisseau spatial. J’ai hâte que l’autopilote me le perrmette 😀

Nous avons joyeusement dédicacés pas seulement sur du papier.

Lolo qui ne sait pas écrire tykayn du premier coup après toutes ces années m’a offert un billet de DOUZE.

Voilà notre joyeuse bande de gens si chouettes complètement réveillés et prêts à partager de la grande culture artisitque, telle qu’un merveilleux épisode de Mario bros redessiné par une classe de dessin d’animation tellement épique et autres shorts de Mozinor.

Petit dej le lendemain <3 La signalétique des viennoiseries est juste complètement pas raccord. Je suis choqué de tant de décalage culture, regardez donc comment ils nomment les chaussons et les rainsinitines.

Salia, la prédatrice de feuillage hyper bavarde:

Freddy, maintenant capable de faire du catch dans la catégorie 36 tonnes, qui boude:

Ma bébé fait ça aussi pour regarder ailleurs quand elle est dans les bras. Kawaiiii!

Le Dimanche j’ai voulu aller au superchargeur à l’est de Lyon embarquer mes hôtes, comme il ne me restait plus que 8km d’autonomie sur 450. J’ai été joueur et en suivant le GPS, on a raté la sortie. J’ai donc poursuivi la route en allant doucement vers la sortie suivante, alors que le compteur affichait 0 km d’autonomie restante.

Le compteur affichait des pointillés indiquant que je ne pouvais plus pousser l’accélérateur jusqu’au bout des 350kW, et ça se réduisait en pointillés jaunes et noir. Quel suspens, allions nous devoir faire appel à une dépanneuse ? Que nenni!

On a atteri dans une zone industrielle, on s’est garés devant un resto et avons squatté une prise électrique normale avec une rallonge le temps de manger et de pouvoir charger jusqu’au superchargeur dans l’autre sens sur l’autoroute vers Lyon.

Que serait un voyage à Lyon sans son incontournable andouillette *-*

J’ai donc raccompagné mes kamaradz chez eux  avec le djoGPS puis suis reparti à l’aventure dans le soleil couchant de presque 16h.

à Macon, le boss du resto me raconte qu’il a vu une fois une nana avec une Model X rester « 30 minutes à tenir la prise de son superchargeur ». Heba bravo!Je me pose le temps de prendre un café, et c’est reparti j’ai de quoi reprendre la route vers chez moi dans le trou du cul de l’Essonne embouchonné du Dimanche soir près de Paris.

J’ai goûté au sandwich jambon beurre le plus cher du monde (9€) sur le trajet du retour et croisé de nouveau un conducteur de Model S avec qui on avait papoté à Macon quelques heures avant, sauf qu’il est arrivé plus d’un quart d’heure après moi.

Au final, les bouchons Parisiens m’auront fait arriver à 21h

Breffe, c’était de la boulette! à un de ces jours les Lyonnais

tuto du meilleur trajet

Trouver le meilleur trajet pour un chemin que l’on fait souvent, voilà un problème d’optimisation combinatoire super sympa qui donne lieu a des challenges passionants à résoudre et qui s’appliquent à la conduite autonome, aux GPS, mais aussi à la marche à pied.

On peut chercher à traverser à des endroits stratégiques, à préférer les chemins avec le moins de pente à monter dans les deux sens, prendre des diagonales autant que faire se peut, éviter la foule, éviter les lieux puants, plein de dragueurs surtout si vous êtes une femme, vouloir passer à une boutique ou investir des efforts dans des prises de raccourcis qui nous feraient gagner du temps. Pousser davantage sur vos doigts de pieds pour monter les escaliers pus efficacement. On peut tenter des trajets légèrement aléatoires pour découvrir des rues parallèles que ne nous aurait jamais sugéré notre GPS, réduire au maximum le nombre d’arêrts par feux rouges en évitant les rues les plus évidentes.

Faire des foulées à un rythme modéré afin de chopper le prochain métro que l’on peut avoir de justesse, et économiser ainsi 5 minutes d’attente, sans se fatiguer pour autant. Balancer d’avantage les bras pour faire des pas plus grands. Porter ds habits aérodynamiques en proscrivant les écharpes. Porter le moins possible d’objets dans son sac, ne pas porter du tout de sac et compter sur ses poches. Trouver une position plus confortable lorsque l’on porte un objet lourd ou une valise. Prendre les escaliers au lieu des escalators pour ne rien attendre.

On peut aussi ne pas prêter attention à l’optimisation totale de nos trajets quotidiens, voire la rallonger pour pouvoir lire davantage dans les transports ou être plus confortablement assis tout du long.

Et si en fait, le meilleur trajet n’était pas le plus rapide mais le plus agréable ?

 

 

quand un motard teste la Zoé

en décembre 2016 je voulais donner une chance à la voiture électrique la plus vendue en France et qui occupe aujourd’hui en mi 2017 près de 70% du marché. Et pour illustrer cet article vous n’aurez que des photos piochées sur le net parce que ce jour là j’étais trop enthousiaste pour prendre des photos. Ouais je sais, quel dommage 😀

j’ai donc réservé un essai le samedi 17 Décembre dans un garage de Montrouge pour essayer la Zoé de chez Renault. une marque qui n’est pourtant pas renommée dans le genre automobile du simple fait qu’elle ne soit pas allemande (il faut dire que les revues auto sont loin de faire de l’argument digne d’une haute littérature, contrairement à ce blog nesspa) .

Histoire de situer mes expériences de conduite

jusqu’àlors voici ce que je connaissais comme voiture pour y avoir été passager: Renault 5, Nissan bluebird, Renault micra, Nissan espace, Renault twingo, Audi a6, Toyota prius 1.

et en tant que conducteur : Renault Clio 2, Clio 3, Toyota Prius 1, et Prius 2 (10th anniv).

En 2013 je me suis mis à scooter: d’abord sur un gros kymco lourdaud à la moindre montée en côte, impossible de dépasser les 40km/h. C’était pour aller au boulot dans Paris et être confortables à deux (si on peut parler de confort à scooter 50cc). J’ai aussi conduit sur un kisbee 50cc beaucoup plus maniable mais avec des freins d’une puissance vraiment pas rassurante.

Le kisbee était destiné à Madame, mais trop peu rassurée de la conduite des rues de paris pleines de Parisiens elle n’y aura pas beaucoup touché, on l’aura finalement revendu avec à peine moins de 100km au compteur.

Donc voilà, n’hésitez pas à faire plusieurs essais avant de vous lancer dans un achat de scooter. Vous remarquerez qu’on vit une époque formidable, et que si vous essayez un scooter électrique équivalent 50cc, vous n’aurez plus le sentiment de vous traîner le cul et d’énerver tout le monde, qui du coup va vous doubler comme un bourrin au risque de vous bousculer. Ne radinez pas sur l’équipement. J’ai eu la chance (ou le talent? ou la bonne attitude? ou l’anticipation suffisante, ou la conduite modeste, ou la paranoïa des portes qui s’ouvrent des véhicules à l’arret, ou le réflexe de toujours vérifier que la voie est libre AVANT de changer de file, ou l’intelligence supérieure de mettre mes clignotants, ou la chance…) de ne jamais tomber ou percuter qui ou quoi que ce soit à scooter ou en moto. Pourvu que ça dure. Faites pas les cons et n’allez jamais plus vite que ce que vous pouvez voir et vous arrêter complètement avant de passer là ou vous ne voyez plus. Surtout dans les virages, et partez du principe que les gens ne vous voient pas parce que ce sont non pas des humains au volant mais des beuh à moitié endormis. Ne comptez absolument pas sur le bruit de votre bécane pour vous faire remarquer, à moins de conduire en Harley, et encore.

J’ai donc surtout conduit des motos, j’ai eu mon permis A sur une Yamaha MT-07 (700cc) en 2015, après avoir fait quelques cours en Yamaha XJ(600cc et en Kawasaki Er6n (600cc). je me suis acheté une Honda CB500 (500cc) que j’utilise quotidiennement pour aller au boulot ou se faire des sorties de couple. C’est une moto vraiment maniable, peu chère à assurer surtout quand on est jeune permis, avec assez de patate pour faire le job et surtout des trajets en ville avec de temps à autre des trajets plus longs. Parce que ça bagote un peu à 130 à l’heure.

En fait j’avais commencé à vouloir passer le permis en 2014, en faisant de la conduite accompagnée sur la Clio 2 de Madame. Puis j’ai eu ensuite mon permis B sur une Renault Clio 3 après avoir eu mon code du premier coup, mais échoué une fois à l’épreuve du permis. En effet tout est plus facile à anticiper quand on se rend compte qu’on doit porter des lunettes, et que ces petits défauts de vision ne sont pas dûs à une fatigue habituelle, mais bien à de l’astigmatie. Une paire de lunettes et une dizaine d’heures de conduite plus tard, me voilà titulaire du permis B, aussi en 2015.

 

 

Concernant mon essai de la zoé 2016.

intérieur de la zoé

look

Très facilement reconnaissable avec son très petit nez et ses phares allongés et bleutés sur l’avant, en forme de losange à l’arrière. elle est vraiment choupi, d’un gabarit plutôt petit et nickel pour faire de la ville et se garer facilement partout. (bon pas autant qu’à moto mais presque).

conduite

on est placés bien plus en hauteur sur la route que ce à quoi je m’attendais. Y’a de la patate sous la pédale, ce qui est normal pour de l’électique.

Le petit tour en bord de périph était vraiment sympatoche et super maniable.

Je ne pourrai pas vous dire ce que ça donne sur voie rapide et si ça tremble sur autoroute comme une clio, ou si les montées en côte se font sans effort. Quand vous faites un essai ne le faites pas à Paris 😀

intérieur

On est un peu à l’étroit latéralement à l’intérieur. Et je ne suis vraiment pas fan du levier de vitesse qu’ils ont choisi de faire énorme, comme si il ne fallait pas brusquer les utilisateurs habitués aux gros leviers de vitesse. Un simple Comodo comme sur les voitures hybrides genre Prius aurait suffit et libéré de l’espace de rangement entre les sièges.

Les sièges sont jolis et ont un aspect futuriste appréciable qui rajoute du choupi au tout.

Le coffre est moins petit que dans une twingo, mais l’assise arrière est du même ordre de confort et de place. Soit pas énorme.

Cependant il n’y a pas d’arbre de transmission ce qui fait un sol plat appréciable pour les passagers.

Enfin à mon humble avis ce n’est pas la voiture avec laquelle vous pourriez partir loin en voyage avec des potes. Si vous ne trimballez que des enfants ça va mais pour des grandes pattes comme moi du haut de mes 1 mètre 83 ça sera rapidement inconfortable.

options

Pas énorme de choix, deux versions de batterie pour deux tarifs de location entre 60 et 120€ il me semble. Pas de version vraiment plus haut de gamme qu’une autre, pas d’autopilote ou de mise a jour logicielle.

une version sport est sortie début 2017 mais ça reste dans la même gamme de qualité et de tarif.

Le tout bénéficie d’une aide à l’achat de 6300€ de bonus éco, devenue 6000€ à partir du premier Janvier 2017. Donc en gros vous pouvez avoir une zoé neuve pour un budget de moins de 20k€.

conclusion

le jour même, je suis allé faire un tour à chambourcy au service center de Tesla pour essayer une Model S 90D.

autant vous dire que ce n’est pas le même niveau de voiture, qu’il s’agisse de prix, de style, de dimensions ou de compétences en terme de haute technologie, de confort ou de puissance.

ben vous le croirez ou pas mais j’ai tout de même pris plusieurs jours à étudier le choix que j’allais faire en cherchant du pour et du contre à chaque option.

Ce que j’attendais d’une voiture électrique à notre époque alliait une réactivité supérieure à des sensations de moto tout en disposant du confort d’une voiture hyper confortable capable de faire des trajets quotidiens de plus de 100km pour un aller retour et de partir en vacances avec en famille, c’était bien plus clairement ce que proposait Tesla et sa Model S qui m’ont conquis.

 

7 techniques géniales pour maximiser son malheur au quotidien

Comme narré très brillament par ce cher CGPGrey, voici 7 techniques à adopter si vous souhaitez être la personne la plus malheureuse qui soit, et le rester.

Confinez vous afin de bouger le moins possible, si possibles vivez entièrement dans la même pièce.

Restez dans l’obscurité loin de la lumière du soleil et ruminez vos erreurs.

Perturbez votre sommeil en changeant vos horaires de lever et de coucher le plus possible.

Restez avec un objectif diffus et flou de ce qu’est le bonheur sans jamais chercher à le clarifier. Variante: donnez vous un objetif énorme, impossible à atteindre, et blâmez vous de ne pas y arriver en une seule fois.

Refusez systématiquement les activités à plusieurs, ne faites rien que vous n’avez déjà fait avant.

écoutez votre instinct. celui ci vous dira de ne pas bouger, de ne rien changer, de vous éloigner des autres.

Voilà, tout un programme!

utilisez votre blog perso

Pierre Bellemare est vénère

Je constate amèrement que la plupart de mes KAMARADZ ne font plus usage d’un site personnel pour diffuser leur productions et ne connaissent plus qu’un seul site au monde, j’ai nommé facebook qui est pourtant une bonne grosse saloperie et qui choisit vos amis à votre place.

Ce n’est pas plus difficile d’écrire dans un site perso que sur facebook, on a juste l’impression qu’on a davantage d’audimat quand on est un petit producteur de contenu qui n’a pas un million de visiteurs mensuels.

L’avantage d’utiliser votre blog perso:

votre contenu est groupé et non perdu au millieu de quinze millards de conneries, on est pas pollué par des pubs, vous n’êtes pas censurés pour vos idées ou vos images, vous pouvez utiliser une plateforme qui vous respecte vous et votre vie privée, et ça ne vous coûtera pas plus cher, soit rien du tout. Breffe, c’est de la boulette.

Bref, utilisez votre site perso, vos lecteurs seront ravis.

Et si ce n’était pas sale de parler de nos convictions?

Chers kamaradz, si vous voulez qu’un parti qui n’est pas raciste homophbe xénophobe rétrograde gagne un jour à des élections il va falloir que vous fassiez vous même la promotion d’autre chose. Parce que la politique est autant un jeu d’influence que dans une régie publicitaire. Notre pays prétend heriter des concepts humanistes des mecs qui s’appellaient « les lumières », mais tout ce qu’on a c’est des bigots réacs obscurantistes au pouvoir qui graissent la patte d’autre bigots réacs.

On ne va pas se lever un matin et hop, tout le monde fera de l’inclusion et alimentera une politique d’apaisement et de progrès social par magie. Comme dirait D, pote du Dr Chance : « On en est plus à déterminer si c’est un jeu, mais à choisir qui en fait les règles ».
Vous n’êtes pas obligés de ne fréquenter que des gens qui pensent comme vous et de ne parler qu’a des gens qui pensent comme vous, c’est un principe essentiel dans une démocratie. Si vous censurez tout ce qui ne va pas dans votre sens, vous êtes tout simplement faciste, quelles que soient vos revendications.

Donc la moindre des choses si vous soutenez des gens qui avancent des idées qui vous plaisent, c’est de le faire savoir à votre entourage, et d’en profiter pour échanger avec d’autres sur ce qui vous fait croire que c’est la meilleure option disponible.

l’état d’urgence pour museler les honnêtes gens

comme on le disait depuis 2015, l’état d’urgence n’a aucun intérêt à se faire dans la durée.

C’est un outil de musellement social qui au nom de la lutte contre le terrorisme entreprend n’importe quoi, (comme par exemple défoncer de simples militants écologistes pacifistes, ou bien faire peur à des journalistes) et rend toujours plus difficile la contestation des conneries de l’élysée.

ceux qui en pâtissent, ce ne sont pas du tout les terroristes (qui n’en ont rien a foutre de l’interdiction de tuer par exemple), ceux sont les gens normaux.

 

sur le monde: le gouvernement veut mettre l’état d’urgence dans le droit commun

comment fonctionnent les vaccins et pourquoi il vaut mieux le comprendre

et vous, vous savez comment ça fonctionne les vaccins et pourquoi il faut vacciner ses enfants ? Explications ici avec une réponse argumentée par Mendax de La tronche en biais) à cette maman qui ne veut pas faire vacciner ses enfants.

Ils ont aussi un excellent site, menace-theoriste.fr (en référence aux diverses théories foireuses et complotistes) qui fournit les sources à cette réponse entre autres articles à propos de la démarche scientifique, des croyances, de la zététique, des biais cognitifs, et de pas mal d’idéologies qui méritent leur débunkage, ou tout au moins qu’on les comprenne autrement que par des clichés.