des femmes codeuses

Publié par tykaynadmin le

Moi aussi je dessine pour le 8 Mars, mais pas le 8 Mars, c’est trop principal-courant.

savez vous pourquoi on trouve si peu de développeurs femmes?
les études ayant rapport avec les sciences comptent peu de femmes dans leurs rangs, à l’inverse des études comportant des matières liés à la littérature.

la fillière Femme au foyer

Notez que je ne dis pas que c’est mal en soi d’être femme au foyer, je relève juste que c’est un plan de carrière souvent imposé aux femmes et inconcevable pour les hommes.


Puisque les femmes aiment tellement la littérature, pourquoi il y en a si peu qui s’intéressent aux langages de programmation?

Notez d’ailleurs que pour faire des recherches scientifiques on passe pas mal de temps a gratter du papier ou du clavier, car il faut pouvoir expliquer ce qu’on fait, déterminer si notre protocole expérimental est valable, s’il permet de montrer ce qu’on cherche à montrer et comment reproduire nos expériences. Tout cela demande de la rigueur, une solide connaissance de la grammaire et des compétences en rédaction que l’on vante dans les filières littéraires.

Donc personnellement ça m’a toujours semblé très étrange de croire que dans les filières S on ne rédige pas.

Allez, pour les lectrices, je donne de ma personne en rédigeant un tuto de programmation orienté objet en PHP avec plein de figures de style dedans et une analyse de texte.

du code pour les femmes

il existe un terrain à défendre dans le domaine de l’ingénirie informatique, et de nombreuses femmes ne se rendent pas compte comme il est important et accessible de comprendre le fonctionnement du monde moderne qui nous entoure: par exemple Women who code crée des conférences – rencontres entre femmes pour les y sensibiliser. http://www.womenwhocode.com/
En France je ne connais pas de pareille initiative orientée pour les femmes.

Si vous voulez débuter en programmation web vous avez le site Open Class Rooms (ex « site du zéro », pour débuter à partir de zéro) qui vous expliquera mieux que moi par où commencer, comment ça marche les sites web, ce qu’on peut faire avec tel ou tel langage… etc.

il suffit du programme « bloc notes » pour pouvoir coder, même si bien des programmes sont créés exprès pour coder et vous simplifient la vie (Notepad++, DreamWeaver, Eclipse, Netbeans, Webstorm, IntelliJ…).

Autant dire tout de suite qu’écrire le code PHP qui suit m’aura pris un quart d’heure, ce qui est beaucoup moins que pour le reste de ce billet de blog.

Retenez donc que non seulement coder c’est facile à apprendre, mais qu’en plus on peut faire des tas de choses assez rapidement.

à quoi ressembleraient un cours de PHP s’il était façonné de la même façon que les cours de L ?

  • ce n’est pas une introduction au PHP pour ceux qui n’y ont jamais touché. Si vous ne comprenez pas tout c’est donc normal, mais ça n’empêche pas de comprendre la suite.
  • il n’y a que trois personnes parmi mes lecteurs qui vont donc comprendre quelque chose à ce code 😀
  • les notions de base en programmation (variables, portée des variables, typage, structure de langage, objets, fonctions, méthodes, classes, compilation, code interprété et commentaires, serveur et client…) ne sont pas abordées.
  • je n’expliquerai pas ici comment faire marcher du PHP sur votre ordinateur.

Ceci étant dit, pour ce merveilleux cours de PHP orienté objet nous allons nous prendre pour des créateurs divins et inventer l’humain, l’homme, la femme, les faire s’accoupler et modifier leurs propriétés en conséquence.

Créer l’humain

On voudrait donc créer des Humains qui disposent d’un nom publique (name), d’un genre publique (gender) et d’un statut privé (status) que l’on pourrait interpréter comme étant l’état d’esprit de notre humain.
On fabrique donc notre fichier human.php et on lui écrit une classe Humain, que l’on va complexifier au fur et à mesure.

class Human {

 public $name;
public $gender;
 private $status;

}

On voudrait aussi pouvoir lui changer de statut quand on veut, comme le statut est privé, on lui rajoute donc une méthode setStatus().

//définr le statut
 public function setStatus($newStatus) {
   $this->status = $newStatus;
 }

Notre humain on aimerait qu’il puisse dire qui il est, on lui rajoute donc une méthode WhoAmI() qui affiche son genre, son statut et son nom.

// Afficher qui on est
 public function whoAmI() {
   echo '
Je suis un humain ' . $this->gender . ' ' . $this->status . ' nommé ' . $this->name . ''; }


Ce qui nous donne ceci pour notre Humain complet:

status = $newStatus;
 }


 // Afficher qui on est
 public function whoAmI() {
   echo '
Je suis un humain ' . $this->gender . ' ' . $this->status . ' nommé ' . $this->name . ''; }

}

Voilà, on va pouvoir créer des humains précis en étendant la classe Human.

Créer le mâle

Notre humain Mâle, est de genre homme. Puisqu’il étend l’humain il dispose des propriétés de nom, de genre et de statut sans qu’on ait besoin de les réécrire.
Pour changer son nom lors de l’instanciation on propose de choisir son nom dans la méthode spéciale __construct(). de base notre homme se nomme Bob et est puceau.

class Man extends Human {

public function __construct($complete_name = "Bob", $status = "puceau") { $this->name = $complete_name; $this->gender = "homme"; $this->setStatus($status); }

}

L’homme va forniquer une femme, il lui faut une méthode pour ça.
On définit donc une restriction à la méthode fuck(), on voudrait que notre homme ne fucke que des femmes.
On n’a pas encore créé notre classe Woman, mais on le fera ensuite.
Quand ils fuckent, ils sont contents, donc dans la fonction fuck() on l’affiche avec des echo.

public function fuck(Woman $femme) {
   echo '' . $this->name . ' : OWIIII ma mignonne à la rose';
   echo '' . $femme->name . ' : HOU! grand fou je suis toute retournée';
 }
 

Fucker fait tomber enceinte la femme, il faudra donc que la femme dispose d’une propriété « enceinte » c’est à dire pregnant que l’on pourra assigner à la valeur « vrai », c’est à dire true.
On comprendra aussi qu’une femme enceinte, c’est une maman.

Donc pour tester si c’est une maman on lui crééra une méthode isMother() qui renverra true
Et voilà notre classe d’homme complète.

/****************************

un mâle humain Class Man

/*****************************/ 

class Man extends Human {

public function __construct($complete_name = "Bob", $status = "puceau") { $this->name = $complete_name; $this->gender = "homme"; $this->setStatus($status); } /** * les hommes ne fuckent qu'avec les femmes * nous allons donc restreindre ce paramètre * @param Woman $femme */ public function fuck(Woman $femme) { /** * si la femme fuckeé est une mère, * alors l'homme est un mother fuckeur */ if ($femme->isMother()) { $newMaleStatus = "mother fucker"; $femme->setStatus('impossible'); } else { // on va dire que fucker fait tomber enceinte à tous les coups. $femme->pregnant = true; $femme->setStatus('comblée'); $newMaleStatus = "viril"; } $this->setStatus($newMaleStatus); echo '' . $this->name . ' : OWIIII ma mignonne à la rose'; echo '' . $femme->name . ' : HOU! grand fou je suis toute retournée'; }

}

Il va nous falloir créer la classe de la femme.

Créer la femelle

Notre humain Femelle, est de genre femme.
Elle a un constructeur qui lui permet aussi de lui donner un nom et un statut. De base notre femme se nomme Alice et est vierge.
Il nous faut pouvoir tester si la femme est enceinte.
Donc on lui donne une propriété qui aura pour valeur de base faux, c’est à dire false. Et comme on l’a vu dans la fonction fuck() de l’homme, c’est suite à une fuckerie que la femme tombe enceinte et qu’elle est comblée.
Ce qui donne ceci: 

/****************************
     une femelle humain
     Class Woman
***************************/

class Woman extends Human {


 public $pregnant = false;


 public function __construct($complete_name = "Alice", $status = "vierge") {
   $this->name = $complete_name;
   $this->gender = "femme";
   $this->setStatus($status);
 }
  // tester si la femme est enceinte
 public function isMother() {
   if ($this->pregnant == true) {
     return true;
   }
   return false;
 }


}

Maintenant qu’on a défini l’humain, l’homme et la femme, on va les mettre en action.

Faire interagir le mâle et la femelle

Pour afficher le déroulement du tout, nous allons afficher l’avancement dans du html et mettre un peu de style CSS.

echo "

Adam et Eve

";

echo "Bonjour Monde!";

echo "
Vous connaissez la légende: au huitième jour, Dieu créa le Lundi.";

echo "
Créons donc Adam le premier homme";

$adam = new Man("Adam");

echo "
hop, c'est fait.";

echo "
Allez Adam, dis nous tout.";

$adam->whoAmI();

ce qui donne:

Vous connaissez la légende: au huitième jour, Dieu créa le Lundi.
Créons donc Adam le premier homme
hop, c’est fait.
Allez Adam, dis nous tout.

Je suis un humain homme puceau nommé Adam

echo "
Merci mon petit.";

echo "
Créons donc Eve la première femme";

$eve = new Woman("Eve");

echo "
hop, c'est fait.";

echo "
Allez Eve, dis nous tout.";

$eve->whoAmI();

echo "
Merci mon petit."; 

ce qui donne:

Merci mon petit.
Créons donc Eve la première femme
hop, c’est fait.
Allez Eve, dis nous tout.

Je suis un humain femme vierge nommé Eve

Merci mon petit.

echo "
Et puis un jour, Adam et Eve ont forniqué.";

echo "
Ici c'est donc Adam qui prend Eve.";

$adam->fuck($eve); echo "
hop, c'est fait.";

echo "
Eve est donc comblée et enceinte.";

$eve->whoAmI(); 

ce qui donne:

Et puis un jour, Adam et Eve ont forniqué.
Ici c’est donc Adam qui prend Eve.

Adam : OWIIII ma mignonne à la rose
Eve : HOU! grand fou je suis toute retournée

hop, c’est fait.
Eve est donc comblée et enceinte.

Je suis un humain femme comblée nommé Eve

echo "
Et adam a gagné en virilité.";

$adam->whoAmI();

echo "
Mais adam, fort de pulsions animales absolument incontrôlables ne s'arrête pas là et va fucker Eve qui est maintenant une maman. Hors nous savons que les maman sont dénuées d'activité sexuelle";

$adam->fuck($eve);

ce qui donne:

Et adam a gagné en virilité.

Je suis un humain homme viril nommé Adam

Mais adam, fort de pulsions animales absolument incontrôlables ne s’arrête pas là et va fucker Eve qui est maintenant une maman. Hors nous savons que les maman sont dénuées d’activité sexuelle

Adam : OWIIII ma mignonne à la rose
Eve : HOU! grand fou je suis toute retournée

echo "
Eve est donc une femme qui ne peut exister.";

$eve->whoAmI();

Eve est donc une femme qui ne peut exister.

Je suis un humain femme impossible nommé Eve

echo "
Et Adam a gagné un nouveau statut.";

$adam->whoAmI();

ce qui donne:

Et Adam a gagné un nouveau statut.

Je suis un humain homme mother fucker nommé Adam

Et voilà, et on finit en fermant le html.

echo "
";

vous trouverez ici le code complet de ce cours trop bien et vous pourrez jouer avec comme vous voulez.
http://artlemoine.com/human.php.txt
et le rendu du php exécuté se trouve sur cette adresse:
http://artlemoine.com/human.php

Si on lit entre les lignes de ces classes PHP de ce cours on apprend des choses pas bien :

  • tellement de echo(), merde!
  • pas de gestion des erreurs, bordel!
  • ce sont uniquement les hommes qui forniquent les femmes
  • les hommes définis ainsi ne peuvent fucker que des instances de femmes, ce qui est incorrect et homophobe à la fois
  • forniquer fait tomber enceinte à tous les coups.
  • forniquer fait devenir viril.
  • être une maman à la vie sexuelle active est moralement inconcevable.
  • des gens qui forniquent sont toujours super contents de l’avoir fait.
  • aucune notion de consentement n’est présente.

et des choses bien:

  • ce code fonctionne vraiment
  • être un homme ou une femme c’est avoir l’humain en commun
  • on peut définir un genre différent à un homme ou une femme
  • on pourrait inventer d’autres classes qu’homme ou femme à partir de l’humain et définir ainsi des transgenres

Et on aurait pu coder la notion de « être une putain » ou « une salope », ça aurait été fun aussi.

En bonus pour les codeux qui ont du temps à perdre: un exercice facile:

  • Comment n’utiliser qu’une seule fois echo() ?
  • Comment modifierez vous la classe Homme pour qu’il puisse mettre une capote et ne faire tomber enceinte madame que 98% du temps?

moins facile:

  • Comment faire pour définir une notion de consentement chez les hommes et les femmes à la fois, de façon à ce qu’ils ne forniquent que si ils sont tous les deux consentants?
  • Comment faire la même chose en javascript?

On ne naît pas codeuse, on le devient.

Les femmes qui veulent l’indépendance existent depuis toujours et sont plus nombreuses chaque années.
Faire partie des personnes qui prennent les décisions est un enjeu important aux conséquences énormes dans le quotidien de tout le monde.
Malgré cela, les postes d’ingénieurs ou de décideurs sont très majoritairement occupés par des hommes. Combien de directeurs d’entreprise sont des femmes? combien de politiciens, de sénateurs, de managers, de directeurs de projet, d’associés aux bénéfices, d’auto entrepreneurs sont des femmes?
En 2015, en France, très, très peu.

Les femmes se voient refuser l’accès à ces postes, et sont découragées de diverses façons de prendre les chemins menant à ces postes.
On peut leur raconter des fables dépeignant des faiblesses naturelles dans le cerveau des femmes, s’amuser des femmes qui conduisent, leur marteler que ce n’est pas la peine de faire carrière puisque le seul but de leur vie est de faire des enfants et de s’en occuper à la maison.

Cerveaux de femmes ou d’hommes

Vous avez certainement déjà entendu la légende des cerveaux droits et gauche, un plein de logique dont l’utilisation est plus largement faite des hommes et un autre plein de sentiments irrationnels très utilisé par les femmes.
Aujourd’hui on sait que le cerveau est capable d’une grande plasticité, qu’il réorganise sans cesse son réseau, que les bosses du crâne n’ont rien à voir avec la forme du cerveau, que la trépanation n’a aucun bénéfice sur l’activité mentale, que les centres dédiés à une activité ne sont pas toujours placés aux mêmes endroits, et qu’il existe de toutes façons des tas de différences entre ce qu’il y a dans le crâne d’un individu et un autre.

Des expériences étonnantes ont été menées avec des classes d’élèves de primaire. On a donné un exercice de géométrie à faire à des groupes d’autant de garçons que de filles.
Puis on a donné le même exercice à d’autres groupes, sauf que cette fois ci on leur a présenté que c’était un exercice de dessin.
Dans le cas où l’exercice était nommé « géométrie », bien plus de garçons que de filles les réussissaient.
Dans le cas où on le présentait comme « dessin », il n’y a eu aucune différence entre garçons et filles.

Il existe assez peu de différences entre hommes et femmes si on les compare à la proportions de choses qui se ressemblent.
Si on prenait la séquence ADN de deux personnes et qu’on l’enregistrait sur un disque dur, il faudrait plusieurs Téra octets. Dans tout cela, la différence entre un humain et un autre tiendrait sur une simple disquette de 1Mo. C’est plus d’un millionième de différence.
C’est la différence entre l’étendue nord-sud de la france, 1000 km, et la taille d’un bouton de pantalon, 1cm de diamètre.
ça fait un long pantalon.

Cependant, au niveau apprentissage et application des lois il y a encore du boulot

c’est pour ça que ça vaut la peine de discuter de ces choses le 8 Mars et les autres jours.
Qui sait, peut être que ceux qui prennent les décisions entendront un jour les demandes des femmes. Mais comme pour toute demande il faut commencer quelque part.
Si vous activez les sous titres je vous recommande chaudement de regarder cette vidéo de la PBS Idea Channel présentant une approche de la notion de genre en tant que performance, avec le jeu des sims pour example.
https://www.youtube.com/watch?v=oMBYFXZknGQ

On peut aussi me reprocher de m’exprimer sur le sujet car je suis un humain doté de pénis. (Hannnn!)
Ce strip contient quelques phrases que j’ai pu entendre, mais ce n’est pas parce que je suis un mâle que je n’ai rien a dire sur la condition des femelles, au contraire le patriarcat fait du mal aussi bien aux hommes qu’aux femmes, ainsi qu’a tous les oubliés en dehors de ces considérations simplistes et à mes amis pansexuels et homosexuels.

Je vous encourage donc vivement, tous autant que vous êtes à faire part de vos impressions dans les commentaires et à laisser les femmes s’occuper de leurs plans de carrière par elle-mêmes.

Catégories : Critiques demandées