Masterclass de Barbucci – comment trouver son style, et lutter contre le blocage artistique

J’écoute la masterclass live d’Alessandro #barbucci, un auteur dont j’apprécie énormément le trait et la vivacité de ses personnages, qui a pour sujet: « comment trouver son style, et lutter contre le blocage artistique ». ça me rappelle pas mal mes années en école d’art à Bruxelles de 2007 à 2011. En effet j’ai connu cet auteur un peu avant mes études supérieures, à l’époque de Monster Allergy et Sky Doll.

N’ayez pas peur de ne pas être original, tout le monde s’inspire des créations de quelqu’un d’autre ou du monde extérieur de façon générale. « Tout a déjà été dit, tout a déjà été écrit ».

à l’école on en a largement parlé à l’époque. Cherchez l’authenticité plutôt que  l’originalité. tout ce qui mérite d’être entendu a déjà été dit, mais ce n’est pas grave. Du tout.

Apprenez des autres mais ne cherchez pas à prendre leur place, elle est déjà prise.

Apprenez à séparer votre personne de votre travail, c’est très important surtout lorsqu’on ne vous inonde pas de fleurs à chaque fois que vous montrez votre #art.

Cherchez en vous même tout ce qui vous inspire, ce qui vous plaît. Films, musique, courants de pensée, artistiques, politique.

Vous pouvez chercher la généalogie des inspirations en allant voir de qui se revendiquent les auteurs qui vous inspirent, et de qui ceux ci s’inpirent, vous allez voir que tout le monde s’inspire de quelqu’un d’autre.

montrez votre culture dans vos dessins, n’ayez surtout pas peur de le faire même si ce n’est pas « à la mode » dans les blockbusters et la culture bourgeoise.

avant le plus difficile c’était de montrer son travail, aujourd’hui c’est le plus facile avec les réseaux sociaux.
montrer son travail aux autres c’est super important.
(il raconte aussi que lui a 30 ans de carrière dans le dessin, et ça change beaucoup de choses)

Il faut vraiment prendre le dessin comme une phase de décompression plutôt que l’inverse.

Avec tout ça il propose 8 heures de formation qui aborde des tas de sujets satisfait ou remboursé. heh!

dans ses débuts il avait trouvé l’adresse d’un artiste qu’il admirait et avait fait plus de 500km de train pour aller à sa rencontre.
Le type a été vachement patient et gentil malgré son harcèlement 😀

il rajoute qu’il ne faut pas hésiter à aller toper un professionel et lui taper la discute, et lui casser les couilles quand on le peut. C’est très enrichissant ce genre d’échange.
Il raconte aussi que c’est normal qu’un artiste soit pas enthousiaste si on lui montre à quel point on peut imiter parfaitement son travail. C’est gênant de se voir dépossédé de ses personnages.
C’est aussi une des raisons qui font qu’il est important de trouver son propre art, imprégné d’un ensemble des influences qui comptent pour nous.

Quand on donne des conseils, on parle à soi-même jeune.
voilà ce que j’aurai aimé entendre quand j’avais 18 ans, maintenant que j’en ai 47.

(j’adapte les phrases, vous n’aurez pas tout l’exotisme de son accent italien si je vous retranscris les phrases telles quelles :D)

sur ce bisous bonne nuit!

Vous trouverez plus d’infos sur cet auteur sur sa page Wikipedia

Son blog, dernière publication en 2012

250% de campagne Ulule pour Wulfila

edit: La campagne a terminé financée à 475 %, soit 1 425 € collectés sur un objectif de 300 €. Merci tout le monde! <3 Oui moi aussi j’y ai participé en prenant tous les livres.

Wulfila, aka Claire Lemoine, aka ma chère et tendre, publie ses 4 premiers albums jeunesse en financement participatif et cartonne tout plein sa campagne Ulule « Mes rêves illustrés ». 250% de financement atteint, vers l’infini et au delà!

 

capture d'écran de la campagne "Mes rêves illustrés"

écrits en collaboration ou intégralement par madame, toujours illustré par elle, vous en trouverez pour tous les goûts:

Le loup de la lune est un album pour tout-petits (1-4ans), qui raconte les aventures d’un louveteau sur la lune. Une poésie dans un petit livre carré en papier épais, 16 pages de tendresse à l’aquarelle. Sa reliure est cousue main avec du ruban de satin acheté à la mercerie du coin !
Mais… que va-t-il se passer à la nouvelle lune ??

Vous adorez la savane ? Le lion et l’antilope est l’album qu’il vous faut. Destiné aux 4/6 ans, ce livre de 24 pages A4 vous emmènera en afrique. Il est imprimé sur du papier épais, avec une reliure agrafée. Une belle histoire sur l’amitié et la différence, co-écrite avec Aline Gautier-Chevreux.

Mattéo et Zora, c’est la chaleur, les embruns, les vagues. Un couple fusionnel que la mer tente de séparer, en vain.

Bruissement d’elle, c’est un voyage dans le passé. Le cheminement secret d’une enfant sauvage vers l’âge adulte et l’amour, à travers les méandres d’un château. Le tout écrit avec la conteuse professionnelle Catherine Fonder, de la compagnie La puce à l’oreille.

si vous appréciez les belles aquarelles et les histoires qui font rêver petits et grands, foncez soutenir Claire sur sa campagne Ulule ! :3

suivez aussi @ClaireLemoine sur Mastodon, et son site perso: clairelemoine.art

Japan Expo 2019

boah. voilà.
ça a pas mal changé de gens staffaire, et n’ayant pas eu l’occasion de lire des mangasses, d’avoir la foi de dessiner, de sortir notre Qzine sur la parentalité ou de voir des anime depuis qu’est sortie la saison 2 de Attack on Titan en 2017, j’ai assez peu trouvé d’intérêt à cette Japan Expo en tant que visiteur pur venant uniquement le Dimanche (non exposant).

 

Beaucoup de gens ne viennent plus exposer pour des tas de bonnes raisons. Plein d’exposants ont totalement oublié qui j’étais quand je suis venu les saluer alors qu’on se cotoyait depuis de nombreuses années en tant qu’exposants voisins, alors que ça fait seulement deux ans que je ne passe plus en convention (et moins d’un an que j’ai fait disparaitre facebook et google de ma vie).

Les stands de « bubble tea » ne mettent même plus de thé dans leurs fucking boissons, de l’eau, du sirop (de la glace carbonique?) et hop, par ici la monnaie. ça ne vaut vraiment pas le coup, mais c’est un des rares endroits où trouver de la boisson fraîche au milieu d’une chaleur ridiculement élevée.

Les artistes que je connais le mieux deviennent aussi moins productifs, mais c’est bien normal, ils ont une vie a côté, et pour ceux qui ont du talent ET du bol, ils vivent de leur art.

J’ai cependant eu la joie de revoir quelques têtes connues chez Kejhia, Hadh avec Esk et Méluzine, Hachi, Aube, Amnaysia, Loup, Zeldahime Fanou, Chane, MissGizmo, Sorina et Sanic avec Jin. D’ailleurs grosse annonce: Kejhia, contrairement à ses fondateurs que j’ai croisé, est un groupe décédé, et Méluzine n’expose plus. Boom! Deux gros acteurs du fanzinat qui m’avaient inspiré qui disparaissent des radars ça fout un coup au moral j’avoue (tavu).

Le site de Méluzine que j’avais retapé intégralement (bibliothèque, agenda et forum) – et manqué de temps pour maintenir – a doucement mouru. Il m’était aussi très difficile de joindre les gens de l’asso Méluzine pour pouvoir faire avancer les choses ou obtenir les paiements pour la location de leur serveur dédié. Par e-mail ou autres gestionnaires de projets divers, quand personne n’est disponible on ne peut pas faire de miracle. Je leur ai donc filé des archives du site avec les instructions pour le mettre en place ailleurs. Aujourd’hui www.meluzine.org affiche donc l’accueil d’un site en construction.

 

Mes centres d’intérêt ont aussi migré vers ce qui concerne les logiciel libres et openstreetmap. Je me suis bien plus amusé, interessé et ai eu de vrais échanges à la moindre conférence ou atelier de Pas Sage En Seine ou en Ubuntu Party qu’a toute cette journée de Japan Expo 2019.

Sinan la fin de journée était chouette avec les poto brota et en faisant un tour avec Jin qui bossait pour Fanou, on s’est bien amusés \^o^/  si bien que j’ai oublié mon fanzine de Natachouille sur le stand de Hadh. un jour j’aurai ma revenche!

 

un plan de calques pour planche de BD

Hey, après avoir vu Amnaysia en causant d’automatisation pour faire de la BD j’ai retrouvé mes scripts toshop pour faire une organisation de calques à partir d’un fichier de lineart. On lance le script sur un simple jpg ou autre format d’image et ça met des dossiers et des calques nommés et rangés, comme j’en causais dans ce billet de blog de 2008 à propos de coloration de strips de blog BD.

tykayn-scripts-toshop.atn

Avant de voir ce que font ces scripts, une petite astuce pour éviter que ce soit le boxon:

Ranger ses projets BD avec des dossiers éloquents

par exemple, faites un dossier pour votre projet de BD et rangez le comme ceci avec des sous-dossiers:

maBDomgWOW
  |---- chapitres
  |         |---- 01
  |         |---- 02
  |----- docs_preparatoires
  |         |---- fiches_perso
  |         |---- scenario
  |         |---- inspiration
  |         |---- typo
  |---- fanarts (hé ouais!)
  |---- livres

Ensuite, faire un ensemble de dossiers pour CHAQUE chapitre de BD:

bonus : conneries diverses que l’on peut mettre en dehors des chapitres de notre BD, retapages de cases en changeant le texte, tout ça…

découpage : essais de mise en page miniatures, afin d’avoir une vue globale de notre chapitre, et des ruptures entre doubles pages pour ménager le suspens et la dynamique de lecture.

rendus : pages finies, en haute définition, prêtes à être imprimées, que l’on peut insérer dans un fichier de livre. inclut aussi la page de résumé des chapitres précédents et une fiche de personnages. nommées sobrement par page de chapitre et non du livre:  01.png, 02.png, etc…

ressources : placer ici ses trouvailles de recherches d’inspiration diverses relatives à notre chapitre, photos, pages web, vidéos, peintures, musique… mais aussi des assets à utiliser dans les planches, comme des motifs, des textures, des fichiers vetoriels pour inclure des logos.

scans : comme je fais mes traits d’abord sur papier à coup de criterium, je les scanne en grosse définition et les mets dans un dossier dédié.

textes : les dialogues et autres textes à insérer dans les pages.

wip : fichiers de travail disposant de calques ayant pour base les scans. Les scripts données plus haut s’appliquent par ici.

ce qui est facilement automatisable mvoyez. Vous pouvez vous créer la structure une fois, la laisser vide, et la copier coller dans plusieurs dossiers de chapitres. Si vous êtes un fifou vous pouvez aussi passer par de la ligne de commande pour les créer.

mkdir -p maBDomgWOW maBDomgWOW/chapitres/01  docs_preparatoires/fiches_perso docs_preparatoires/scenario docs_preparatoires/inspiration docs_preparatoires/typo livres fanarts

cd maBDomgWOW/chapitres/01

mkdir bonus découpage rendus ressources scans textes wip

cd ..

cp -r  01 02

C’est bon, vous avez vos dossiers prêt à vous faire gagner du temps pendant tout le long de votre projet BD? C’est le moment pour

Automatiser ses calques de planche de BD

Partons d’un scan de planche pour faire un fichier de travail avec des calques, on ouvre notre page 01 et on lance le script qui génère les calques (celui nommé avec F2, vous pouvez d’ailleurs assigner des raccourcis clavier a vos scripts). Et vouala!

Ce script a été réalisé pour faire de la BD en niveaux de gris avec une base de lineart noire.

J’ai donc fait:

  • un dossier pour placer les textes
  • une copie du lineart, mis en noir et blanc par jeu de courbes de niveau
  • l’original du lineart caché
  • un dossier pour les zones à remplir
    • un calque de fond rempli de blanc
    • un calque pour faire des aplats de noir
    • un autre pour les gris unis
    • un en mode produit pour appliquer des dégradés

Breffe, faites des calques rangés dans un ordre qui vous est le plus pratique et inscrivez leurs noms dans le script.

have fun!

Enfin chez soi, ou presque

 

Hey! Si je n’étais pas venu poster par ici autre chose que des rapports de tests de Tesla c’est parce que j’étais fort occupé à faire moultes choses telles que des paperasses interminables, du ménach et diverses courses à droite à gauche pour pouvoir emménager dans notre chère demeure.

C’est finalement chose faite. Maintenant on a tellement de temps libre que je me suis offert une machine à café pour vous offrir votre café, et que dame Wulfila s’est lancée dans l’aventure de la mise en forme de bonsaïs. Et c’est trop choupi!

Alors bon, vous vous doutez bien que puisqu’on a bossé avec de nombreuses versions de David Goodenough notre chez nous n’est pas entièrement fini. MAIS QUELLE SURPRISE.

Cela fait à peu près un mois que nous habitons dans notre petite maison que nous avons eu la joie de dessiner nous même avec les idées de mon KAMARAD Architecte TChi que je salue au passage.

Mais certaines choses ne sont pas au point. Oui, en plus d’avoir plus d’un an de retard sur un chantier qui devait prendre moins d’un an.

Le sous sol n’est pas occupable par notre bordel encombrant, il manque un ponçage des irrégularités (des erreurs de quasiment 5cm), un ragréage, et une peinture de parking.

Nous n’avons toujours pas de volets. Donc pour avoir de la vraie obscurité après 6h du matin on a une décoration de fenêtre très personnalisée à base de multi couches de tissus en plus des rideaux. Et donc nous n’avons pas les interrupteurs qui commandent ces volets et brise soleil orientables. On a donc de très jolis boites avec des fils colorés dedans dans chaque pièce. Ainsi que des trous au dessus des fenêtres.

Dans les avantages de notre chez nous aux qualités de logement passif, notre module de géothermie n’est pas encore raccordé au réseau de VMC. Mais bon, vu que l’eau a été mise en service la veille de notre emménagement ça va.

Le jour où nous devions faire livrer un touret de gros câble pour relier notre logement au réseau élec de la rue, le camion du fournisseur à pris feu. La livraison a donc été renouvelée une semaine plus tard.

Notre réseau électrique interne est relié avec un adaptateur inadapté temporaire depuis un mois maintenant. Donc nous ne pouvons pas tirer tout le jus prévu et pour lequel on paie notre abonnement. Heureusement qu’on a maintenant de l’électroménager plus efficace qu’avant.

N’ayant pas d’évacuation de tout à l’égout, nous avons équipé le jardin d’une micro station d’épuration avec un compresseur à air et des réseaux de redistribution souterraine dans des terres sablonneuses très drainantes.

Le dit compresseur fait des vibrations de ouf. Mais il faut dire que deux jours après avoir vérifié l’installation le tuyeau d’air raccordé au compresseur n’était plus raccordé. Encore du beau boulot de David goodenough. Donc pour pouvoir dormir j’ai mis en place de la domotique qui coupe/allume le compresseur en appuyant sur un bouton. Parce qu’on ne s’endort pas à heure fixe, et que la station a besoin d’un max d’aération pour fonctionner.

Notre poêle à bois n’était pas fonctionnel à notre arrivée, il manquait une pièce pour faire fléchir la fumée dans le haut de l’appareil. La pièce a mis trois semaines à arriver, les techniciens du poêle une fois chez nous se sont aperçus que ce n’était pas la bonne pièce. Trois semaines encore plus tard et cette fois c’est bon, on peut utiliser notre poêle sans qu’il noircisse sa vitre en deux secondes.

Nous avons demandé un raccordement au réseau télécom en Novembre 2018. Aujourd’hui en Mai 2019, il n’est pas encore mis en service. Donc on jongle avec nos partages de connexion 4G.

Notre garage dont la porte a été posée il y a plus d’un an n’a toujours pas de moteur qui fonctionne, donc les ouvertures et fermetures se font à la main. Déjà qu’il a été installé avec des supports inadaptés – des rails pour placo – et assemblé à l’arrache en tordant certaines pièces, le moteur ne correspond pas au modèle de l’emballage. Nous avons donc beau avoir du courant dans le garage, on est pas bien avancés.

Bon, et vu le nombre d’emmerdes qu’on a eu avec ce chantier (des grosses grosses malfaçons de la part du constructeur d’ossature bois qui nous ont fait perdre 8 mois en bullshit de rejet de faute et d’études fictives avec des résultats dont nous n’avons toujours pas les conclusions et autres pansements en métal mal installés sur les murs et donc totalement inutiles ) et qu’on a un beau gros arbre en voisinage de la maison à quelques 15 mètres de là, on a préféré la jouer safe.

 

Et c’est ainsi que le gros chataîgnier disposant d’une base de tronc de presque 2 mètres de rayon s’est retrouvé taillé en bûchettes. Par instinct.

Non bon en fait on (notre KAMARAD élagueur préféré) avait repéré qu’il avait pourri de l’intérieur, et bien qu’il ait encore les reins solides pour affronter les intempéries du quotidien, rien ne garantit qu’il n’allait pas se séparer en deux gros morceaux de pas mal de tonnes. Ce qui l’aurait fait s’abbatre sur la moitié de la maison. Donc bon, c’est avec un pincement au cœur qu’on l’a transformé en petits bouts de bûchettes.

Enfin voilà, maintenant on a commencé à pouvoir de nouveau gagner en sociabilité et en temps de sommeil. Notre petite bébé a d’ailleurs tellement apprécié d’avoir sa chambre et son petit lit OKLM qu’elle nous fait maintenant énormément moins de réveils par nuit. Et ça, c’est une révolution.

Allez je vous laisse, j’ai des bébés arbres à bouger. Des bisous!

 

Rencontre en live de la Model 3 en France

je suis passé le 14 sur le temps de midi voir tout ça au Tesla store de Paris, je vous ramène quelques images:

 

 

Quelques retours en vrac:

c’est une model 3 des usa, en france la prise sera différente de celle qui était en showroom.

Bon, il semblait y avoir un prob avec la connexion internet WIFI de la voiture, on pouvait charger les tuiles de plan, mais pas faire d’itinéraire, de musique ou de commande vocale (qui ont besoin du net pour ça).

On ne pouvait bien entendu pas faire un essai de conduite. La voiture reste deux semaines sur Paris et va bouger ensuite.

Elle fait 30 cm de moins qu’une model S mais dispose d’un espace de coffre toujours énorme, de quoi mettre deux grosses valises de 200 litres et quelques sacs.

Le frunk avant est bien plus petit. on peut y mettre un bagage à main pour les voyages en avion, par exemple.

Les poigneés de portes qui s’ouvrent de leur façon bien à elles sont moins étranges en main que ce à quoi je m’attendais en voyant les vidéos.

L’écran central est bien placé pour de la collaboration de copilote,

Il est vraiment plus réactif, le temps de réponse est plus rapide que sur les autres véhicules.

Je volant est plus petit, je préfère celui de la model S.

les commandes au volant sont simplifiées.

c’est amusant de voir comment sont gérées les aérations sur l’écran tactile.

Il n’y a plus que 2 comodos au lieu de 4 de la model S.

Les molettes du volant sont bi directionnelles.

globalement ils ont corrigé pas mal de choses sur l’intérieur. lampes d’intérieur sur le centre, au lieu des côtés, poches aux arrières de sièges.

bon, en hauteur passager pour moi qui fait 1 m 83 j’ai la tête dans le plafond de verre à l’arrière.

Mais aucun souci en place de devant, le pare brise avant a une traverse moins imposante, qui donne une impression de plus grande plage de visibilité sur l’extérieur.

le toit en verre donne aussi une impression sympathique de grande luminosité, pas autant qu’à l’avant d’un model X mais tout de même. ça pète la classe!

Les essais devraient être possible courant 2019, et le mail nous proposant une configuration pour livraison devrait nous parvenir en premier trimestre 2019. Enfin, pour moi qui ai fait ma réservation le 4e jour après l’annonce de lancement en 2016.

Bon en gros c’est une très bonne bécane qui soigne ses détails, surtout dans la gamme de prix d’une prius neuve. autant d’autonomie, charge rapide, autopilote et l’évolutivité à ce prix là, les i3, leaf et autres zoés peuvent aller se rhabiller.

J’ai hâte de pouvoir faire un essai quand y’en aura plusieurs de dispo en France.

 

Chers amis disparus dans les limbes des casinos sociaux

Cher amis et autres contacts plus distants de réseaux sociaux divers,
ce n’est pas parce que je ne vous aime pas que je ne passe plus sur certains prétendus « réseaux » sociaux et que je vous incite à fuir ces saletés de spyware et fast-food de l’attention que sont facebook twitter et compagnie, c’est précisément le contraire.
C’est parce que je tiens à vous que je veux vous faire comprendre que le plus coûteux est de rester dans une cage dorée qui vous méprise et vous manipule à longueur de temps.
C’est bien la peine de ne plus passer de temps devant la télévision si c’est pour la retrouver sous une autre forme mais avec des objectifs encore plus sales et efficaces: vous manipuler de façon ultra personnalisée pendant que vous imaginez être obligé d’utiliser ces services.
Une autre voie, d’autres alternatives sont possibles. Essayez les! Essayez Mastodon, Diaspora, Friendica ou autre. Essayez d’autres messageries instantanées comme Signal ou Telegram.
Reprenez vraiment contact avec vos amis éloignés, téléphonez, cherchez à savoir qui a disparu de vos flux d’informations, noyé dans le bruit. Désinstallez les applications de ces réseaux sociaux pourrits pour enfin lire les bouquins que vous auriez aimé lire il y a longtemps mais que vous avez délaissé  pour des récompenses immédiates sans grand intérêt, ces mêmes récompenses sensorielles que l’on retrouve dans les grands casinos pour vous faire oublier le temps. Ne reste que ce sentiment amer que vous avez gâché votre temps et votre journée à faire des choses improductives sans pouvoir y échapper, ou parce que vous ne vous sentiez pas la foi de faire quelque chose de mieux. Ce n’est pas un choix, c’est juste que vous êtes manipulés. Vous avez peur de rater quelque chose d’important, mais à chaque fois que vous allez répondre à une notification ou lire quelque chose qui semble important vous êtes trompés.
Comme dirait ce cher Lionel Dricot qui s’est lancé dans une déconnexion salvatrice de plusieurs mois:
Le premier pas consiste à s’en rendre compte pour enfin commencer à reprendre le contrôle.
Les bénéfices sont immédiats.
Loin de moi l’idée de vous dire qu’internet est une saleté dans son ensemble ou que vous devriez ne jamais l’utiliser. Vous remarquerez que ceux qui tiennent ce discours n’ont généralement rien à reprocher à la télévision, par exemple.
Certains vont plus loin en vous disant carrément que réfléchir c’est pas bien, que chercher à comprendre, est un comportement suspect.
Ne serait-ce qu’expliquer (coucou Sarkozy qui n’aime pas que l’on explique le fonctionnement des choses et prétend qu’on les cautionne forcément en expliquant, ce qui est très différent), ou à vouloir démêler le vrai du faux, chercher à savoir et tester les choses plutôt que croire aveuglément est un comportement suspect.
Je vous renvoie à cet excellent documentaire sur les preuves des crop circles d’Astronogeek qui a voulu savoir si des experts en crop circles (qui gagnent leur vie avec, ou pas, mais aussi les non experts) sont capables de détecter l’ouvrage humain derrière un agroglyphe réalisé par quelques vidéastes. C’est absolument passionnant. Et un peu flippant aussi de voir les conséquences vraiment dangereuses que ça a que de demander à des gens de « suspendre leur réflexion pour comprendre ». Ce n’est absolument pas anodin, des gens le paient de leur vie.
Passer moins de temps et fuir pendant des mois en continu ces réseaux de merde a amélioré la qualité de mes relations en tous cas. C’est aussi ce que témoignent d’autres personnes qui ont essayé.
Ça vaut le coup d’essayer d’autres chemins, de reprendre le contrôle sur votre temps, de sortir de l’emprise de google aussi. C’est pour ne pas prêcher QUE des convaincus que je programme ce post sur lesdits réseaux problématiques qui vont sculpter et réduire votre conception de ce qu’est une interaction sociale normale en ligne, et hors ligne.
Comme dirait un écrivain que j’aime bien, Mark twain: 
il est plus facile de berner quelqu’un que de lui faire comprendre qu’il a été berné.
(rien à voir avec Stéphane Bern)
Ce n’est pas parce qu’on ne se voit pas, ou qu’on ne se cause pas tous les jours que je ne tiens pas à vous non plus.
C’est parce que je tiens à vous que je vous emmerde avec tout ça, les communications sécurisées et les logiciels libres, ce sont vraiment des choses importantes. Une relation de qualité implique que l’on s’entraide, et quand je vois un ami qui se fait avoir sans qu’il ne s’en rende compte, la moindre des choses est de le lui faire remarquer et d’initier une réflexion sur des solutions possibles.
Voilà pourquoi Il fallait que vous le sachiez.
Pour certains parmi vous qui lirez ce message, nous ne sommes plus en contact depuis belle lurette, il se peut aussi que nous ayons été « amis » sur facebook ou twitter et qu’on ne le soit plus, de votre fait ou du mien.
Que l’on soit amis sur une plateforme ou non n’est d’ailleurs pas révélateur de la qualité de notre relation. Si vous vous sentez obligés d’avoir des réseaux sociaux à l’image la plus proche de la réalité de vos relations, il convient de se demander:
 
  • Pourquoi est ce que je le prendrais mal si telle personne refuse de m’ajouter à ses contacts alors qu’on a de bonnes relations par ailleurs?
  • Pourquoi je tiens tellement à ce que telle entreprise sache avec qui je souhaite être relié?
  • Est ce réellement bon pour moi et mes contacts ?
Parce que cela va à l’encontre de ce que quelques entreprises vous ordonne de déclarer de votre vie. Y’a d’ailleurs une chouette série sur ça, nommée Black Mirror, qui vous fera remettre en question nombre des usages et de certaines choses que l’on vous fourre au fond du gosier en les présentant comme du progrès.
Je tiens d’ailleurs à remercier celles et ceux qui ont bien voulu se lancer dans des essais d’alternative type Mastodon, Diaspora, Signal et Telegram suite à mes suggestions et pour leurs retours qui me permettent d’améliorer ces alternatives (ce qui ne sera jamais possible sur les plateformes privatives ).
Vous êtes des amours.
à un de ces jours IRL ou sur des messageries propres.
 allez, bisous!