Keanu Reeves tout nu + pastels gras à l’essence de térébenthine

((http://www.ailesse.com/~tykayn/bazar/kotlife/2009//05mai/09-pastels_nus_essence_t/11.jpg||C))
Les 2 dernières semaines pendant les cours de dessin de [BD2|tag:BD2] on a essayé une technique similaire au lavis, celle du pastel gras huilé comme un bodybuilder gay sur lequel on passe un coup de pinceau imbibé d'[essence de térébenthine|http://fr.wikipedia.org/wiki/Essence_de_t%C3%A9r%C3%A9benthine] (et ça fouette les naseaux).%%%
Keanu Reeves c’est parce qu’on a un modèle qui lui ressemble, je trouve, tavu. Faut cliquer sur « Lire la suite » pour le voir.%%%
Bon et cette fois ci les images sont moches parce que mon appareil photo est chez le docteur, et mon imprimante ne scanne pas facilement les formats A3, donc profitez en pour vous éloigner de votre écran, ça vous reposera les yeux :D%%%




















C’est bien chouette comme technique mais faut la pratiquer dans un espace ouvert sinon ça pique le nez et les yeux , alouette \O/

Myologie des Jambes et des cuisses

((http://www.ailesse.com/~tykayn/bazar/kotlife/2009/03-mars/anatomie_jambes/DSC05588.JPG||C))
[((http://www.ailesse.com/~tykayn/bazar/kotlife/2009/03-mars/anatomie_jambes/scan037_.jpg||C))|http://www.ailesse.com/~tykayn/bazar/kotlife/2009/03-mars/anatomie_jambes/scan037.jpg]
étude des muscles du [jambon|tag:jambon] humain, céparti!\o/ %%%
Cliquez sur les images pour les voir en détail 🙂 %%%

Fiches de cours




Dessins de cours





Et un dessin de modèle + platre que mon prof a bien aimé. Le dessin. Pas le plâtre. Hum

Saint Luc – portes ouvertes 2009

Aujourdhui et demain ce sont les portes ouvertes de l’école ESA Saint Luc. ([site officiel|http://www.google.be/url?sa=t&source=web&ct=res&cd=1&url=http%3A%2F%2Fwww.stluc-bruxelles-esa.be%2F&ei=dAHEScnrDsfN-QaT-vzkBg&usg=AFQjCNHYaPnzAmACfIYkvqVYbAqdNkRnJw&sig2=kDgAuGO3dktvCIq9QzuAZQ|fr])%%%
Je suis en BD mais je me suis amusé à visiter l’intégralité des expositions. Y’a de l’architecture, de la sculpture, de la photographie, du stylisme, du dessin numérique, du graphisme, de l’illustration, du design orienté objet ou image…%%%
((http://www.ailesse.com/~tykayn/bazar/kotlife/2009/03-mars/portes_ouvertes/DSC05586.JPG||C))
Compte rendu photo… \O/ %%%





















































Anatomie – myologie des fesses du ku

((http://www.ailesse.com/~tykayn/bazar/kotlife/2009/01-janvier/anatomie/DSC04747.JPG||C))
++Au menu du jour:++
%%% __fessiers.__ Petit fessier, qui est caché par le[ (ya) moyen(nnnnnnn)|/index.php/post/2009/01/19/Top-DOUZE-des-phrases-pour-draguer] fessier. les deux sont attachés aux bords supérieur du bassin et au grand trochanter. Les grands fessiers sont attachés aussi au bord supérieur du bassin mais jusqu’en bas de part et d’autre du coccyx, ils vont se fixer derrière l’os du fémur jusqu’au tiers, et quelques fibres du grand fessier se fixent sur le côté du fémur, tavu…%%%
Une image vaut mille mots, enjoy les images.%%%
[((http://www.ailesse.com/~tykayn/bazar/kotlife/2009/01-janvier/anatomie/DSC04745_.JPG||C))|http://www.ailesse.com/~tykayn/bazar/kotlife/2009/01-janvier/anatomie/DSC04745.JPG]
Eeeeh on a dit fessiers du cul!



Exams à St Luc – fillière Bande Dessinée.

[((http://www.ailesse.com/~tykayn/bazar/kotlife/septembre/exam/DSC08736_.JPG||C))|http://www.ailesse.com/~tykayn/bazar/kotlife/septembre/exam/DSC08736.JPG]
!!!Lundi 10 Septembre 2007
!!Deuxième partie de l'[examen|tag:exams].
Nous avions cinq heures pour __découper un texte d’une page et demie__,en un nombre de parties et de sous-parties définies par la consigne.
Nous devions aussi __trouver un titre__ à chaque grande et petites parties, ainsi que des __mots-clés__.
Enfin, nous devions trouver __un titre au texte__, le résumer dans un encadré d’un tiers de page, et donner son avis de manière argumentée dans l’autre tiers de la page.

J’ai appelé le texte « le mythe de la volonté générale »

Le texte commençait par une citation de Rousseau (hiiiiii nonn paluii !) en trois lignes à propos de ce qu’il appelle « la vonlonté générale« .
Ensuite, un narrateur commentait cette affirmation de Rousseau pendant les 87 autres lignes. (Oui j’ai compté)
Ca disait qu’aujourd’hui il est impossible d’avoir une volonté générale comme Rousseau l’entendait aprce qu’avec les médias, sondages et les pubs il était impossible de ne pas être sous influence.
Ca disait aussi qu’il faudrait aller dire oui à la constitution Européenne, que cébien, que ceci, que cela.

Les professeurs, qui n’avaient pas assez imprimé de feuilles, nous avaient dit au début de l’épreuve, qu’ils s’inteesseraient particulièrement à la synthèse et à notre avis. Faut dire que ça doit être assez chiant de se reporter dans le texte à chaque fois pour s’imaginer la mise à la ligne, et puis ils ont que 4 jours pour corriger au moins 300 personnes 😀

N’ayant pas été au courant moi même de ce que racontait cette constitution à l’époque où elle n’est pas passée, j’ai préféré parler de la volonté générale, et lui opposer l’inconscient collectif.
On était dans une grande salle avec une dizaine de tables d’art, deux fois plus grandes que les tables habituelles scolaires.
Avec mes camarades, on a commencé à faire connaissance puis, très inspirés par ma GRANDE qualité d’écriture, ils se la sont fait passer pour s’inspirer, et « vérifier » leur idées.
Volonté générale ou pas, eux seront sous mon influence, hiiiii!!
D’ailleurs on sait bien que je ne suis qu’une mauvaise influence.

Enfin voilà, je dessine un peu (de quoi alimenter ce blog prochainement ) après avoir fini, des fois qu’une idée de plus me vienne, mais non ça me paraît bien et je me casse sans aucun regret une demie heure avant la fin. \o/

Lundi 10 Septembre 2007

Deuxième partie de l’examen.

Le réveil à 7h00 fût difficile.

Voilà le topo, on va vous passer cette photo, vous devrez la reproduire dans une courte histoire qui fera entre 6 et 12 cases, entre 1 et 12 planches format A4, technique libre.

  • Vous pouvez mettre des dialogues, des onomatopées ou ne pas en mettre du tout.
  • L’histoire n’est pas obligée de commencer ou de se finir dans ce que vous allez nous rendre.
  • Pas la peine de faire des dessins très soignés et fignolés, on va évaluer votre capacité à rendre une mise en page lisible.
  • Aussi, uniquement cette fois, on ne vous lira pas, on survolera juste vos créations paskonapa l’temps !
  • Vous devrez aussi faire un dessin d’observation à partir de ce que vous voyez aux fenêtres.%

Pendant que vous ferez tout ça, on va vous convoquer un par un pour que vous nous montriez votre dossier personnel et que vous nous parliez un peu de vous.
Hah, aussi, si vous êtes le fils ou la fille de Zep et qu vous dessinez très bien Tit3uf ça ne vous garantit pas qu’on vous prenne, lol!
(Personnellement, je doute franchement que les enfants d’auteurs connus aillent faire des écoles alors qu’ils ont d’excellent professeurs à la maison mébon… )

Et voici de quoi illustrer mon procédé habituel (voici un vieux tuto sur ça)

Après une réflexion d’une minute trente secondes et DOUZE centièmes, je choisis de faire deux planches, de 7 et 5 cases.
Voici le croquis de l’idée de départ.

Ensuite, traçage des lignes avec des marges de 1,5 cm, puis traçage des bulles.

Deux ou trois heures en squattant la règle de ma voisine, et un sandwitch plus tard, j’ai rempli mes deux pages au criterium.


Il ne me reste plus qu’à tracer les contours des cases avec un feutre fin à encre Indienne, piquée à mon voisin (qui d’après lui, je n’aurai pas de mal à entrer dans l’école).
Une fois encore c’était rigolo de voir mes voisins me demander de leur rappeler certaines parties de la consigne, comme si je savais tout. Bah, je sais tout, stout.
Han, pi j’ai rencontré en vrai un clone de Riddick Thomsin de ma BD IntersubKey parmi les autres candidats.


Puis je commence à faire mon croquis du décor à la fenêtre avec mes feutres à alcool…



Et voici que vient l’heure de mon entretien qui allait durer dix minutes environ comme ils l’avaient dit avant que nous ne commençâmmions.
Je leur ai présenté les fanzines Mangastyl 1, 2, 3

« le zine qui déchire du boudin » ça les a bien fait joyeusement loler. n___n
Dans chacun j’ai fait une BD d’une vingtaine de pages, puis je leur ai montré des grands dessins d’art plastique, puis des peintures, des dessins d’InterSubKey coloriés au feutres à alcool et aux crayons de couleur.

Je leur ai parlé de mon contrat de mascotte des ratons laveurs sans leur montrer ce que j’avais fait v.v


Ils m’ont demandé si je prenais des modèles quand je dessinais les mains, les bras, parce que « c’est dingue » je leur répondit que la plupart du temps non, mais que j’avais tout un sketchpad, que je n’avais pas amené non plus, bien que je l’avais enmmené avec moi à Bruxelles v_v
« ho vous vous avez un peu tudié l’anatomie »
« ha oui mais il faut faire des dessins d’après modèle sinon vous allez avoir des membres qu is’étendent à l’infini comme là, ce n’est pas élastique comme ça une jambe »

Puis vint…

le plus grand choc culturel que j’aie jamais vécu depuis mon arrivée à Bruxelles.

« Pouvez vous nous parler de vos influences? » « hééébienn o_o »
N’ayant pas la culture de t//a//s, Plutôt que de me trancher les veines leur dire que j’esseyais le moins possible d’être influencé par autre chose que la réalité tengible, Je leur ai appris qu’en France le manga représentait 40% du marché de la bande dessinée, soit le double de la proportion Belge.
J’ai essayé de leur faire comprendr qu’il y avait des auteurs qui dessinaient des choses bien réalistes, très éloignées de ce qu’on voit au club dorothée en parlant de la carrière de Satoshi Kon.
Le nom les a bien fait loler. Y’a des pays ou on se fait dépecer pour moins.

Voyant que ma super culture extra européenne ne les atteignait pas « on connait pas du tout » je leur ai cité _Gibrat_ dont j’avais lu au cours de l’année les deux tomes « Le sursis ». Gibrat est l’auteur du poster que j’ai ramené d’Angoulême 2007.

Leur ayant dit que j’appréciais son traîtement des couleurs et ses cadrages larges, ils ont essayé de savoir si je m’interessais aux histoires de Gibrat, au fond.
N’en ayant lu qu’un seul tome je leur ai répondu que je trouvais la série bien sympathique, et le thème de la guerre fort. (Sans bien sûr leur dire combien la guerre est une connerie, et que cémal)
ARH! j’ai oublié de leur dire que je connaissais aussi le Chat de Geluck ainsi que les classiques Gaston lagaffe ou Garfield à l’humour poilant, ou encore Luis Royo, peintre érotico-fantaziste de talent mondial *q*.

C’est beau hein *-*
Enfin, ils m’ont demandé si je savais ce qui se fait à Saint Luc en BD, et si j’avais été aux portes ouvertes,si j’avais essayé Angoulême.
Bien entendu, je n’étais pas venu aux portes ouvertes, mais je leur ai dit que j’étais venu ici parce qu’à Angoulême la BD n’est pas une vraie fillière, c’est une option au bout de trois ans. L’un des profs aquiesca. Je leur apprit que j’avais réussi l’examen de l’école Pivot de Nantes mais que j’avais préféré venir ici \O/
« hah ça fait plaisir »
(Clair que Saint Luc ressemble moins a un garage que Pivot, pi que heu, voilà :D)

Ils m’ont demandé si je serai gêné si on me demandait de faire bien d’autres choses que du manga.
Eh bah non, c’est même pour ça que je suis là, pour APPRENDRE, essayer tout ce que je ne fais pas d’habitude YA! SHÖNE!. (là je crois que j’ai dit un truc bien)
« bien, je crois qu’on a fait le tour =) »

Ptain, tout ça en dix minutes d’entretien.

J’ai remballé tout mon bazar alors qu’ils me pressaient pour que l’élève suivant se présente et vouala, 16heures passées, je n’avais plus qu’une envie: rentrer au kot faire un bon dodo *__*
Et hop, je finis mon dessin de la fenêtre, je rends le tout, je rentre avec mes DOUZE kilos d’affaires sur les épaules, et j’ai ainsi siesté entre 17h et 21h \o/////

Demain Jeudi: délibération et Vendredi: affichage des résultats dès 10 heures.
On va voir si mon style mangasse leur a fait peur, ou non.

PS: cébizarre, à l’entretien y’avait que des profs monsieurs, pas de madame Oo

Tuto d’une page de BD

((http://tykay.free.fr/dotclear2/public/3.0/tuto3/.03__m.jpg||C))%%%
Pour une page d’[ISK|tag:Inter Sub Key] (troisième page du chapitre 2, ça sera dans le zine [Mangastyl|http://mangastyl.free.fr|fr] 4) %%%%%%%%%

Les outils :


Une *table et une chaise, un bol une ptite cuiller, du thé aux fruits rouges, sucré.

  • Une règle de 30 cm, et une règle de 10 cm (un rapporteur).
  • Taille crayon,
  • Marqueur à CD bleu made in Japan,
  • Un crayon 2B,
  • Mon critérium 0.5mm Rotring fétiche cadeau,
  • une gomme fine pour les détails et une gomme pas fine pour les pas détails.
  • Un tas de feuilles blanches unies pour support
  • Une feuille de repères.

Une idée plus ou moins précise de la page (ce dessin fait 4cm de haut).


Un juke-box, de la musique qui ne fait pas réfléchir, ou qu’on aurait pas envie de zapper toutes les minutes comme sur winamp. Spour ça qu’ici j’ai pris une cassette audio *o* y’a juste à retourner au bout de 45 minutes, donc s’bien. et de l’électricité.

Et c’est parti


à gauche les croquis de toutes les pages du chapitre,
et à droite parce que je suis droitier, la feuille sur laquelle je vais faire la planche 03.
Déjà je trace très légèrement les marges de ma page par transparence avec le repère en dessous de la feuille blanche.


Voici donc tous les contours de cases tracés finement au critérium 0,5mm.


Avec la gomme fine j’efface les inter cases pour ne pas me tromper quand je les repasserai au crayon épais 2B plus tard.


On vire les crottes de gomme au swiffer parce que ça fait classe et que ça évite de baver sur sa page en soufflant (ça m’est jamais arrivé mais bon…)


Hop, remplissage des cases. Coloriage des zones de noir absolu avec le crayon gras 2B.


Boire du thé avant qu’il soit gelé.
Songer à allumer le chauffage de la pièce.
Allumer le chauffage (et arrêter les conneries !!).


Faie sortir le sachet de thé depuis les 20 minutes qu’il infuse. A ce niveau là ça s’appelle plus une infusion mais une décoction, et cémal.


étrangler le sachet de thé avec son fil autour de la petite cuiller. (j’avoue que l’orthographe du mot cuiller m’a toujours dérangé o_o et que prendre cette photo avec l’autre main a été périlleux)


appuyer sur le sachet avec le carton au bout du fil.
Faire sadiquement cracher le sachet jusqu’à sa dernière goutte de thé,
mouahahah !
Cesser de péter un boulon, mettre le sachet dans une poubelle hermétique très proprement, boire le they et songer à faire la case suivante.
Commencer la case suivante.


Attention, ici je veux dessiner l’intérieur d’une salle de classe, avec donc des bureaux en perspective, tout ça sur une seule feuille.


2tablir la hauteur de l’horizon, désigner le point de fuite sur cette ligne d’horizon et placer la table la plus proche.
Ebaucher les lignes de fuite pour les autres bureaux.


User de la gomme de précision, vérifier que les tables à même distance du point de vue aient la même longueur. Faire le fond en dernier.


remplir les autres cases.

Tadam !

 

Les contours ne sont pas assez marqués, il va falloir les repasser (en même temps que le linge) pour bien faire apparaître leur contenu.


Le pré positionnement de la règle est le plus important pour ne pas rater son contour.
Se rappeler que le crayon ne dessine pas juste à la limite de la règle mais infimement plus loin.
Commencer par tracer tous les contours de cases verticaux de droite à gauche pour que la règle ne traîne pas le gras du crayon à chaque déplacement.


Voici toutes les verticales de faites.
Passons aux horizontales. (on aurait pu tout aussi bien commencer par les horizontales)

Tracer les horizontales nécessite un petit changement.
Je tourne la feuille de 45° vers le bas, dans le sens indirect, de -pi/4 avec pour point de repère le haut gauche de la feuille, vvoyez.
C’est pour ne pas être embêté par les disgracieux butés de crayon contre les feuilles en dessous, tout en gardant la réponse douce desdites feuilles.


Hop, du haut vers le bas.
Tous les contours sont tracés, vérifier qu’il n’y a pas eu de bavures.

La planche est prête à être modifiée sur le PC

Traitement informatique

(cette partie nécessite un scanner, un PC fonctionnel et un logiciel de traitement de l’image, ou plus précisément de Toshop, j’utilise la version 7.0)


Scannage de la page.

Mise à niveaux des traits sur Photoshop en bidouillant la courbe (ctrl+m) sur toshop (pour que les gens cessent de rejeter la faute sur leur scanner)

avant c’est comme ça

premier point, on repère jusqu’où on prend le gris pour du noir le plus foncé qui soit.

ensuite on place un deuxième point pour changer les gris et traces de scannage moches en un blanc tout ce qu'il y a de plus clair


Et un dernier point pour les intermédiaires, que j’ai choisi ici d’assombrir un peu pour montrer mes zupers dégradés que j’ai trop l’habitude de faire.

Et vouala la différence

Tramage, insertion d’images de références, de photos. (je vous épargne les détails)

Rajout des textes selon ce que j’avais prévu dans un fichier Word qui corrige mes fautes. Vive le copier coller, avec quelques modifications de dernière minute.
Et voici la page finale, cliquez dessus pour voir.

  • Et pour l’organisation générale d’un one shot ou d’un chapitre de BD c’est par là

Voilà, comme toujours ce tuto n’est pas absolu, c’est juste comme ça que je fais et il y a sans doute mieux. J’espère que ça vous aura inspiré pour vos projets, je tiens à être au courant ! ^^

Plan loose-lol et crêpes Par(t)i(e)s

http://membres.lycos.fr/tkbl/ferra/1/DSC01180.JPG

Yeeeh c’est parti pour le plan louz!

New Page 1

 

http://membres.lycos.fr/tkbl/ferra/1/DSC01184.JPG

S’moi, Mister Shit, Micanou, Débo.

On était partis pour Cergy Prefecture, après une dure tentative de squatt de
moyen de transport du frère de Mister Shit. en quête d’un quelconque bar à
squtter, mais ils étaient tous pleins et/ou trocher.

Comme ça sukssait on est allé voir le distrib de la gare \o////////

Hoo le joli drapeau du golfe de Vauvau!

Voilà, ça c’est fait…

Trofort! z’avez vu comme ils rotationnent pendant le trajet *o*

Retour au point de départ. Sauf qu’on a eu une super soirée! (thumbs up)

L’endroit a changé, mais décidément ils gardent les mêmes dispositions. On fait
nos adieux à Débo, et c’est parti pour l’after DVD crêpes chez Mister Shit.

On prévoit les crêpes du marché, avec nutella coca et chocolat chaud (pas tout
sur la crêpe hein) devant le DVD "Photo Obsession", un thriller avec dans le
rôle principal Robin Williams. saké bien.

Dans ce film, le héros nous raconte que les gens ne prennent pas de photos des
choses dont ils ne shouaitent pas se rappeler; pourtant j’ai pris des photos de
cette soirée o_o

Bouddha fume des roulées! Mister Shit fait du vélo de salon et s’en mord les…
\o/

Maxime, Mister shit ou bien Pansai ( ="avoir envie de chier" en chinois) nous
fout ensuite à la porte. Il est 3heures du mat, c’est ainsi que commence le
Samedi 2 Décembre..

 

(Roque)Fort bien, passons au wouikènd.

Pépète le chat fait son aguicheuse et hop!

Direct je me retrouve en face d’un cosplayeur d’Armstrong.

Ce soir c’est aussi plan crêpes chez Reg. Donc Pupu se ramen! (omg jeu de mots)

Y’a pas de sucre chez Reg. Donc la pâte n’en contient pas. Hop, bouillage de
chocolat noir fluo \o

Crêpes salées, jambonnées, gruyèrées, retournées à la main par Jiji, qui a payé
son !Q.

Hé non, on ne mange pas le crêpes avec des pailles makdo.

Une bataille de tubules plus tard, Puchi entamme le ragoût de licorne, honneur
aux dames, égale dé.

Heu, merde je crois que j’ai dû foirer mes notes de compte rendu parce que Reg
n’avait pas de licorne chez lui.

Tampi pour la cohérence de toute façon.

avant

après (y’a des gens frileux ici)

OMG! Regslip!

Y’a pas de sucre, que des figolus.

Ben c’était trop fun, dodo!

 

Dimanche 3 Décembre

 

repas du midi: Tartiflette d’invitation dans le Nord Est de Parisse.

Kokeshi cado d’aéroport du Japon.

Puchi: "Y’a un truc que j’aime bien faie avec les hamsters Russes, c’est les
prendre entre mes mains et leur faire sortir les yeux de la tête *o* "

Apprenons aux bestioles à faire le ménage dans les assiettes. Non, on est pas du
tout maniaques. =D

omg mais c’est ma chemise again. séance de retapage de maquillage avant de
rejoindre les glandus à Chatelet.

Woot! Ferra \O/ Bon heuu, keskon fait maintenant?

Allons dans le café le plus paumé du coin des Halles pour réfléchir à ça.

Hummm chocolat viennois *Q*

Jiyoné, rien à voir avec la conversation.

Bon, pour décider de qui sait ce qu’on fait ce soir on prend dédé (par derrière)

Jori: "ha les gamers!"

Bon, on a trouvé! on se fait un Mac Do à Gambetta! \o/ L’heure du Puchi concert
de Merry approche.

Et elle y alla…

Ouah y’a un monsieur qui veut revendre son billet.

Reg: " il veut le revendre au noir :D"

Jori: " En fait il s’est fait larguer par sa copine avec qui il devait y aller
alors voilà 😀 "

Les futons de Jori c’est comme les toasters. S’pour se la dorer des deux côtés.
Admirez ce skill de la vautre.

Super on a trouvé notre plan du soir: aller au cinoche voir Souris City
\O/////////

Y’a que nous dans la salle wouehhhhh \o/////////

une sale salle.

On est revenus de la séance bien contents paskeu c’était chouette n___n

Pupu nous attendait au makdo (omg point de rendévou).

DraCULa était avec nous. Allons récupérer els affaires de tout le monde chez
Joripelle.

"un métro plus BEAU…"

Enfin une foto où on voit pas que le cul des gens…

et ça c’est le pied!

ho ho ho


Juste une foto pour montrer qu’avec mes nouvelles pompes j’ai des pieds tout
petits.

youpi, ceci n’est pas un cours de persp.
Aujourd’hui Mercredi 6 Decembre sort le dernier Satoshi Kon *o* (Tôkyô
Godfathers, Paranoïa Agent, Millenium Actress):


Paprika.
Et ça sort au cincohe en France plusieurs mois avant le Japon n___n
Et on va aller le voir avecla compagnie des glandus Parisiens swouikènd youpi!  *0*