Archives de l’auteur : tykayn

Origami et Premiers Flocons – 2e campagne de Claire Lemoine qui cartonne

plus de 118% à la campagne Ulule pour la sortie des deux prochains albums jeunesse cartonnés de Claire, ma chère et tendre. Plus que quelques jours pour les précommandes, ça se termine au 31 Mars faites passer l’info :3

On a réalisé une vidéo de présentation et mis le tout sur peertube. Have fun!

 

Vous pouvez aussi suivre ses actualités et ses avancements artistiques sur son compte Mastodon

@ClaireLemoine@mastodon.cipherbliss.com

et son site web https://clairelemoine.art

Oh un draw this in your style de 2020

et boum, un dessin de 2020. joyeux 2021, qu’on espère moins méchante pour tout le monde.

on est plus à l’aise après une bonne sélection de brushes et config de la courbe de pression dans #krita. #mastoart
#dtiys #drawthisinyourstyle #dtiysquiaozhi #geisha #cat #geishaballs #boobs

et un fichier de base avec les calques nommés dans des dossiers:

https://www.cipherbliss.com/wp-content/uploads/2020/12/dessin_base_tykayn.kra

 

Masterclass de Barbucci – comment trouver son style, et lutter contre le blocage artistique

J’écoute la masterclass live d’Alessandro #barbucci, un auteur dont j’apprécie énormément le trait et la vivacité de ses personnages, qui a pour sujet: « comment trouver son style, et lutter contre le blocage artistique ». ça me rappelle pas mal mes années en école d’art à Bruxelles de 2007 à 2011. En effet j’ai connu cet auteur un peu avant mes études supérieures, à l’époque de Monster Allergy et Sky Doll.

N’ayez pas peur de ne pas être original, tout le monde s’inspire des créations de quelqu’un d’autre ou du monde extérieur de façon générale. « Tout a déjà été dit, tout a déjà été écrit ».

à l’école on en a largement parlé à l’époque. Cherchez l’authenticité plutôt que  l’originalité. tout ce qui mérite d’être entendu a déjà été dit, mais ce n’est pas grave. Du tout.

Apprenez des autres mais ne cherchez pas à prendre leur place, elle est déjà prise.

Apprenez à séparer votre personne de votre travail, c’est très important surtout lorsqu’on ne vous inonde pas de fleurs à chaque fois que vous montrez votre #art.

Cherchez en vous même tout ce qui vous inspire, ce qui vous plaît. Films, musique, courants de pensée, artistiques, politique.

Vous pouvez chercher la généalogie des inspirations en allant voir de qui se revendiquent les auteurs qui vous inspirent, et de qui ceux ci s’inpirent, vous allez voir que tout le monde s’inspire de quelqu’un d’autre.

montrez votre culture dans vos dessins, n’ayez surtout pas peur de le faire même si ce n’est pas « à la mode » dans les blockbusters et la culture bourgeoise.

avant le plus difficile c’était de montrer son travail, aujourd’hui c’est le plus facile avec les réseaux sociaux.
montrer son travail aux autres c’est super important.
(il raconte aussi que lui a 30 ans de carrière dans le dessin, et ça change beaucoup de choses)

Il faut vraiment prendre le dessin comme une phase de décompression plutôt que l’inverse.

Avec tout ça il propose 8 heures de formation qui aborde des tas de sujets satisfait ou remboursé. heh!

dans ses débuts il avait trouvé l’adresse d’un artiste qu’il admirait et avait fait plus de 500km de train pour aller à sa rencontre.
Le type a été vachement patient et gentil malgré son harcèlement 😀

il rajoute qu’il ne faut pas hésiter à aller toper un professionel et lui taper la discute, et lui casser les couilles quand on le peut. C’est très enrichissant ce genre d’échange.
Il raconte aussi que c’est normal qu’un artiste soit pas enthousiaste si on lui montre à quel point on peut imiter parfaitement son travail. C’est gênant de se voir dépossédé de ses personnages.
C’est aussi une des raisons qui font qu’il est important de trouver son propre art, imprégné d’un ensemble des influences qui comptent pour nous.

Quand on donne des conseils, on parle à soi-même jeune.
voilà ce que j’aurai aimé entendre quand j’avais 18 ans, maintenant que j’en ai 47.

(j’adapte les phrases, vous n’aurez pas tout l’exotisme de son accent italien si je vous retranscris les phrases telles quelles :D)

sur ce bisous bonne nuit!

Vous trouverez plus d’infos sur cet auteur sur sa page Wikipedia

Son blog, dernière publication en 2012

250% de campagne Ulule pour Wulfila

edit: La campagne a terminé financée à 475 %, soit 1 425 € collectés sur un objectif de 300 €. Merci tout le monde! <3 Oui moi aussi j’y ai participé en prenant tous les livres.

Wulfila, aka Claire Lemoine, aka ma chère et tendre, publie ses 4 premiers albums jeunesse en financement participatif et cartonne tout plein sa campagne Ulule « Mes rêves illustrés ». 250% de financement atteint, vers l’infini et au delà!

 

capture d'écran de la campagne "Mes rêves illustrés"

écrits en collaboration ou intégralement par madame, toujours illustré par elle, vous en trouverez pour tous les goûts:

Le loup de la lune est un album pour tout-petits (1-4ans), qui raconte les aventures d’un louveteau sur la lune. Une poésie dans un petit livre carré en papier épais, 16 pages de tendresse à l’aquarelle. Sa reliure est cousue main avec du ruban de satin acheté à la mercerie du coin !
Mais… que va-t-il se passer à la nouvelle lune ??

Vous adorez la savane ? Le lion et l’antilope est l’album qu’il vous faut. Destiné aux 4/6 ans, ce livre de 24 pages A4 vous emmènera en afrique. Il est imprimé sur du papier épais, avec une reliure agrafée. Une belle histoire sur l’amitié et la différence, co-écrite avec Aline Gautier-Chevreux.

Mattéo et Zora, c’est la chaleur, les embruns, les vagues. Un couple fusionnel que la mer tente de séparer, en vain.

Bruissement d’elle, c’est un voyage dans le passé. Le cheminement secret d’une enfant sauvage vers l’âge adulte et l’amour, à travers les méandres d’un château. Le tout écrit avec la conteuse professionnelle Catherine Fonder, de la compagnie La puce à l’oreille.

si vous appréciez les belles aquarelles et les histoires qui font rêver petits et grands, foncez soutenir Claire sur sa campagne Ulule ! :3

suivez aussi @ClaireLemoine sur Mastodon, et son site perso: clairelemoine.art

Japan Expo 2019

boah. voilà.
ça a pas mal changé de gens staffaire, et n’ayant pas eu l’occasion de lire des mangasses, d’avoir la foi de dessiner, de sortir notre Qzine sur la parentalité ou de voir des anime depuis qu’est sortie la saison 2 de Attack on Titan en 2017, j’ai assez peu trouvé d’intérêt à cette Japan Expo en tant que visiteur pur venant uniquement le Dimanche (non exposant).

 

Beaucoup de gens ne viennent plus exposer pour des tas de bonnes raisons. Plein d’exposants ont totalement oublié qui j’étais quand je suis venu les saluer alors qu’on se cotoyait depuis de nombreuses années en tant qu’exposants voisins, alors que ça fait seulement deux ans que je ne passe plus en convention (et moins d’un an que j’ai fait disparaitre facebook et google de ma vie).

Les stands de « bubble tea » ne mettent même plus de thé dans leurs fucking boissons, de l’eau, du sirop (de la glace carbonique?) et hop, par ici la monnaie. ça ne vaut vraiment pas le coup, mais c’est un des rares endroits où trouver de la boisson fraîche au milieu d’une chaleur ridiculement élevée.

Les artistes que je connais le mieux deviennent aussi moins productifs, mais c’est bien normal, ils ont une vie a côté, et pour ceux qui ont du talent ET du bol, ils vivent de leur art.

J’ai cependant eu la joie de revoir quelques têtes connues chez Kejhia, Hadh avec Esk et Méluzine, Hachi, Aube, Amnaysia, Loup, Zeldahime Fanou, Chane, MissGizmo, Sorina et Sanic avec Jin. D’ailleurs grosse annonce: Kejhia, contrairement à ses fondateurs que j’ai croisé, est un groupe décédé, et Méluzine n’expose plus. Boom! Deux gros acteurs du fanzinat qui m’avaient inspiré qui disparaissent des radars ça fout un coup au moral j’avoue (tavu).

Le site de Méluzine que j’avais retapé intégralement (bibliothèque, agenda et forum) – et manqué de temps pour maintenir – a doucement mouru. Il m’était aussi très difficile de joindre les gens de l’asso Méluzine pour pouvoir faire avancer les choses ou obtenir les paiements pour la location de leur serveur dédié. Par e-mail ou autres gestionnaires de projets divers, quand personne n’est disponible on ne peut pas faire de miracle. Je leur ai donc filé des archives du site avec les instructions pour le mettre en place ailleurs. Aujourd’hui www.meluzine.org affiche donc l’accueil d’un site en construction.

 

Mes centres d’intérêt ont aussi migré vers ce qui concerne les logiciel libres et openstreetmap. Je me suis bien plus amusé, interessé et ai eu de vrais échanges à la moindre conférence ou atelier de Pas Sage En Seine ou en Ubuntu Party qu’a toute cette journée de Japan Expo 2019.

Sinan la fin de journée était chouette avec les poto brota et en faisant un tour avec Jin qui bossait pour Fanou, on s’est bien amusés \^o^/  si bien que j’ai oublié mon fanzine de Natachouille sur le stand de Hadh. un jour j’aurai ma revenche!

 

un plan de calques pour planche de BD

Hey, après avoir vu Amnaysia en causant d’automatisation pour faire de la BD j’ai retrouvé mes scripts toshop pour faire une organisation de calques à partir d’un fichier de lineart. On lance le script sur un simple jpg ou autre format d’image et ça met des dossiers et des calques nommés et rangés, comme j’en causais dans ce billet de blog de 2008 à propos de coloration de strips de blog BD.

tykayn-scripts-toshop.atn

Avant de voir ce que font ces scripts, une petite astuce pour éviter que ce soit le boxon:

Ranger ses projets BD avec des dossiers éloquents

par exemple, faites un dossier pour votre projet de BD et rangez le comme ceci avec des sous-dossiers:

maBDomgWOW
  |---- chapitres
  |         |---- 01
  |         |---- 02
  |----- docs_preparatoires
  |         |---- fiches_perso
  |         |---- scenario
  |         |---- inspiration
  |         |---- typo
  |---- fanarts (hé ouais!)
  |---- livres

Ensuite, faire un ensemble de dossiers pour CHAQUE chapitre de BD:

bonus : conneries diverses que l’on peut mettre en dehors des chapitres de notre BD, retapages de cases en changeant le texte, tout ça…

découpage : essais de mise en page miniatures, afin d’avoir une vue globale de notre chapitre, et des ruptures entre doubles pages pour ménager le suspens et la dynamique de lecture.

rendus : pages finies, en haute définition, prêtes à être imprimées, que l’on peut insérer dans un fichier de livre. inclut aussi la page de résumé des chapitres précédents et une fiche de personnages. nommées sobrement par page de chapitre et non du livre:  01.png, 02.png, etc…

ressources : placer ici ses trouvailles de recherches d’inspiration diverses relatives à notre chapitre, photos, pages web, vidéos, peintures, musique… mais aussi des assets à utiliser dans les planches, comme des motifs, des textures, des fichiers vetoriels pour inclure des logos.

scans : comme je fais mes traits d’abord sur papier à coup de criterium, je les scanne en grosse définition et les mets dans un dossier dédié.

textes : les dialogues et autres textes à insérer dans les pages.

wip : fichiers de travail disposant de calques ayant pour base les scans. Les scripts données plus haut s’appliquent par ici.

ce qui est facilement automatisable mvoyez. Vous pouvez vous créer la structure une fois, la laisser vide, et la copier coller dans plusieurs dossiers de chapitres. Si vous êtes un fifou vous pouvez aussi passer par de la ligne de commande pour les créer.

mkdir -p maBDomgWOW maBDomgWOW/chapitres/01  docs_preparatoires/fiches_perso docs_preparatoires/scenario docs_preparatoires/inspiration docs_preparatoires/typo livres fanarts

cd maBDomgWOW/chapitres/01

mkdir bonus découpage rendus ressources scans textes wip

cd ..

cp -r  01 02

C’est bon, vous avez vos dossiers prêt à vous faire gagner du temps pendant tout le long de votre projet BD? C’est le moment pour

Automatiser ses calques de planche de BD

Partons d’un scan de planche pour faire un fichier de travail avec des calques, on ouvre notre page 01 et on lance le script qui génère les calques (celui nommé avec F2, vous pouvez d’ailleurs assigner des raccourcis clavier a vos scripts). Et vouala!

Ce script a été réalisé pour faire de la BD en niveaux de gris avec une base de lineart noire.

J’ai donc fait:

  • un dossier pour placer les textes
  • une copie du lineart, mis en noir et blanc par jeu de courbes de niveau
  • l’original du lineart caché
  • un dossier pour les zones à remplir
    • un calque de fond rempli de blanc
    • un calque pour faire des aplats de noir
    • un autre pour les gris unis
    • un en mode produit pour appliquer des dégradés

Breffe, faites des calques rangés dans un ordre qui vous est le plus pratique et inscrivez leurs noms dans le script.

have fun!