Archives mensuelles : septembre 2008

tk x 21 x 364.33jours =D





















La terrible aventure de « Monsieur ». mise en scène: Luciole, aber et Sephirah. o_o

































Ils vécurent heureux et bla bla bla! wéééé!

pwned !

Ici vous pouvez voir en cadeau:

L’album écolo attitude de Waltch et dédicacé par sa personne pendant le festiblog \o/
Un poster et une feuille blanche dédicacés tous les deux par Morigane la succube (jussica jung) *3*
Une baffle design modulable aigus/graves
Une bouteille de rouge
Une carte poustale coume ça.
Un verre goodie de l’EADS \o/
des biscuits tucs et des bonbons 😀

Merci à touuuuusss pour ces cadeaux, et pour être venus un Dimanche soir bouger votre postérieur jusqu’à mon humble demeure Val d’Oisienne. n_n

Ma limousine toute neuve


Merde! comment vous avez su que c’était pas ma limousine à moi? hein, le tag mariage en tête de billet vous a mis sur la piste? Perspicaces!


ça s’passait à la mairie de Dieppe ce Samedi 27 Septembre 2008. wééé!































































































































































































































































































































































La bague des mariés \o/
























































Voilà voilà, le tout pour 15000 € de budget je n’ai qu’une chose à dire:
(sur un ton hautain et dédaigneux) « parfait ! ».
Et cette qualification ne concerne pas les photos puisque j’en ai pris qu’une petite partie. Si c’est flou ou cadré comme hiroshima fouettez ma soeur. 🙂

Firefox est bien équipé

Les extensions ça facilite la navigation, le confort visuel (en virant les pubs et changeant la taille des images) et les tâches répétitives, alors pourquoi s’en priver?
Voici celles que j’utilise (trouvées sur ce site)et que je vous recommande (vous pouvez les activer et les désactiver selon vos besoins, leur installation se fait directement dans firefox quand vous cliquez sur « installer » 🙂 ):

Extensions Firefox:

  • PicLens Cooliris
  • Facilite les recherches Google image, les visionnages de galleries Deviantart d’un seul coup, et de photos facebook en les faisant apparaître dans une gallerie en un mur en 3D plein écran naviguable par click et glisse du cureur et molette de souris. (installer)
  • Download Status Bar
  • Permet l’affichage des fichiers téléchargés dans la barre d’état plutôt que dans un popup.(installer)
  • ImageZoom
  • Maintenez le click droit sur une image et actionnez la roulette pour la faire changer de taille. Ajoute un choix de zooms dans le click droit.(installer)
  • PDF download
  • Propose de télécharger un PDF quand on clique sur un lien .pdf, vous évite ainsi de prendre trois plombes à téléchager un fichier PDF et bloquer votre firefuck.(installer)
  • Restart Firefox
  • Ajoute un choix « redémarrer firefox » dans le menu « Fichier ». Certains thèmes nécessitent cette extension pour s’appliquer. (installer)
  • SnapLinks
  • Ouvre dans les onglets les liens textes sélectionnés dans le rectangle créé par maintient du clic droit.(installer)
  • Spiderzilla
  • Pomper un site web facilement avec choix des miroirs de téléchargement.(installer)
  • ColorfulTabs
  • Et les onglets sont de plein de couleur *o*(installer)
  • AdblockPlus
  • Fini les pubs, choisissez votre liste de blockage de pubs et vous ne serez plus agressés par les publicités clignotantes àlacon \o/ en plus vous pouvez apprendre quoi blocker à votre extension.(installer)

Thèmes:*

  • Red Cats Green Flavour

des chats partout et une dominante bleu vert. (s’mon thème actuel… chaaaaats *q*)(installer)

  • Blue Ice
        s'bleu et froid.(installer)
  • MicroFox

Pour optimiser au maximum votre espace de page web (sans appuyer sur F11 pour faire un plein écran).(installer)

Voilà, et si vous en avez à me conseiller faites les passer en commentaire.
amusez vous bien *o*

[tuto] Organisation BD

1/3 Idée

blah
Pour mieux faire il faut avoir une idée précise de ce que l’on veut raconter.
Un concept, « la vie trépidante d’Aber le chinois gamer asocial »,
une supposition, « et si tout le monde pouvait lire dans les pensées des autres? »,
« et si tout le monde pouvait être heureux ? », enfin, un point de départ.
On devra savoir très clairement où et comment se passe le tout, à qui cette histoire s’adresse, quelle en est le message s’il y en a un, sous quelle forme le délivrer, et dans quel style graphique et narratif l’accompagner.

(il fait très peur ce bébé…)
Lorsque tout est clair pour vous, ou quand vous avez une vague idée d’où partir armez vous d’un stylo et d’une feuille de brouillon, voici déjà un tiers du travail de fait.

2/3 Réalisation

Sur cette feuille de brouillon (et non sur votre PC, vous aurez l’esprit plus reposé pour réfléchir)
écrivez toutes les idées que vous avez concernant votre projet.
Avant tout songez à la longueur de l’hitoire, et à combien de pages vous voulez lui attribuer.
Notez que plus votre histoire est courte, moins elle devra comporter de perssonages principaux, pour ne pas perdre le lecteur…
En général dans un long récit de plusieurs tomes les lecteurs n’apprennent que 3 à 4 noms en 100 pages.
Une description des principaux tournants dans le récit, les interactions, de quoi auront l’air les personnages, tout ce qui vous passe par la tête et enfin, le titre.

Préparez l’aspect graphique de vos personnages sur des feuilles séparées pour chaque personnage.

organisez vos idées en les recopiant sur ordinateur afin de les ordonner, de les déplacer, de les séparer, de les regrouper, pour des effets de suspens et de futurs flash-backs
d’en sortir un découpage par chapitre, PUIS un découpage par pages précis, Compréhensible par le dessinateur exécutant et donnant envie au lecteur de connaître la suite à chaque page.

Le dessinateur prévoit la mise en page de tout un chapitre sur une seule feuille pour voir avec globalité le chapitre, gérer le rythme des cases, préparer l’introduction et la conclusion du chapitre et sutrout veiller à ne pas mettre trop de cases par page et à bien répartir les dialogues et les abscences de dialogues.

Hop, partie tradtionnelle.
Équipé de mon criterium 0.5mm HB, de mon crayon à papier HB, d’un tas de feuilles A4, de ma règle, de ma gomme, et de ma fiche repère placée en dessous de la feuille et de ma feuille de chapitre je commence et termine les pages dans l’ordre.
En laissant en blanc les endroits où les lignes de mouvements peuvent être faites à l’ordinateur avec Photoshop et son « motion blur » ou bien son « radial blur ».
blah

bla
Voici la planche repère que je place sous la planche sur laquelle j’opère (sans bistouri hin!!)
La zone rose est « l’espace régulier », toute case tracée en dehors de ce cadre doit être une « case suspendue », qui se continue jusqu’au bord de la feuille.
les cases suspendues sont souvent utilisées pour marquer l’accéleration de la narration, ou pour marquer une ellipse. (après cette case on saute dans le temps et l’espace)
Le milieu vertical: si une case commence un bord sur cette ligne ça casse le dynamisme de la lecture, tout comme lorsque l’on trace un horizon pile au milieu de la hauteur d’une case, l’œil ne peut pas se reposer dira-t-on.
Les lignes horizontales permettent une régularité dans la hauteur des lignes. Pensez aux pages mises en vis-a-vis comme dans un livre. Cémoche si les hauteurs font nimp.
Aussi, pour faciliter la lecture faites des espaces plus grands entre les lignes plutôt qu’entre les colonnes.
à moins que vous ne fassiez du yonkoma où les strips sont narrés de manière verticale et là il faudra faire plus d’espace entre les colonnes qu’entre les lignes.


Je trace d’abord avec mon critérium et ma règle (traits fins et secs)
les contours de TOUTES les cases de la page.
Mise au propre à la gomme.


Ensuite les bulles et les cartouches (encadrés) TOUTES les cases de la page, pour ne pas me retrouver avec des magnifiques contenus de cases où les bulles sont minuscules.

Enfin je m’attaque aux contenus des cases dans l’ordre de lecture, et uen fois que c’est fait je repasse les contours avec mon crayon à papier et ma règle (pas mon criterium, trop fin).

Voilà donc toutes les planches du chapitre faites, youpi !

On scanne tout ça et on complète sur le PC.

Retouches PC, gommage des imperfections, montage de décors récurrents, insertion d’image flash back, effets de vitesse, trames, coloriage, que sais-je.

Ajout de textes dans les bulles.
(voir le tutorial pour optimiser les textes et les bulles)

3/3 Partage

Voilà, vous avez vos jolies planches (ou non) avec une jolie (ou non) histoire.

Il est temps d’avoir des retours en partageant votre travail sur internet ou en demandant à vos connaissances des critiques constructives (ou non, enfin, si vous voulez toujours faire mieux il vaut mieux demander des critiques constructives).
blah

Dans le cas d’une BD pour un fanzine, internet vous servira à améliorer le tout avant sa publication dans le monde entier *o*.

Acceptez les critiques seulement si elles sont constructives.

Votre travail n’est pas parfait et il faut le comprendre pour faire encore mieux.
Ne faites pas attention aux critiques purement méchantes et dépourvues d’arguments comme « c’est dla merde! » « bouuuuh » « lol » enfin, tout ça.
Si vous vous faites recaler à un concours ou à un entretien pour un contrat de BD pensez que c’est en essayant toujours des choses différentes que vous progresserez et deviendrez meilleurs.
La persévérance, la passion, l’essai, c’est tout ce qui vous permettra de devenir calife à la place du calife ! Alors ne vous découragez pas et foncez!


N’hésitez pas à retravailler énormément les étapes de croquis et de construction scénaristique, la première idée n’est pas toujorus la meilleure.

Enfin, n’oubliez pas de dater vos travaux et ne jetez rien, même vos dessins les plus affreux.
C’est en les conservant que vous verrez vos progrès, ce qui est plutôt encourageant.


Ne passez pas trois plombes à dessiner les détails du reflet de l’ongle du doigt de pied d’un personnage minuscule dans le coin d’une case.
Ce n’est pas ce qui vous fera évoluer.
Ne vous perdez pas non plus à faire dix mille traits pour en marquer un seul que vous auriez pu faire si vous preniez votre temps.

la BD est un moyen de communication, souvenez vous qu’ une image vaut mille mots mais que ces mots ne seront pas forcément les mêmes pour tout le monde, alors trouvez le juste milieu entre l’ésotérisme et l’exotérisme de ce que vous avancez.

« Allez doucement, nous sommes pressés »

Et qui sait, les critiques ça peut vous donner des nouvelles bonnes idées *o*
blah

D’autres tutos par ici
Dites moi si celui ci vous a été utile 🙂

1e semaine BD2







La mystérieuse façon dont je tiens mon criterium (TERIUUUUM !!).

Cours de croquis. Cette année, même prof ¬_¬, on doit « vraiment faire des mises en page trop intéressantes », sinon fessée.

« ho on dirait une touze! 😀 » me fit remarquer mon camaradz’ Sam.






Cours d’anatomie. Même prof aussi \O/ on va étudier les muscles, mais pour se remettre dans le bain on a fait quelques tronches de hard rockers.

Prof: « Tu ne m’épargnera donc jamais tes croquis périphériques? ¬¬ »
Moua: « Bah je cherchais à découper « une pantoufle se fait piétiner » °_° »

Bon, j’ai aussi fait tous les dessins de ma semaine dans un seul carnet de feuilles A4, j’avoue. (tavu)


Wouiiii! On a changé de profs en atelier BD \o/ (malheur! s’ils m’entendaient ils voudraient que je redouble. Déjà qu’a l’administration ils oublient des élèves sur la liste de classe, en plus de faire refaire des épreuves qu’on a déjà réussi, pas classe!)
Stannée on va axer notre recherche sur la mise en page et le découpage, et faire + de planches par exercice.
Tous les élèves ont le même scénario écrit à adapter en plans et en moins de 20 planches.
On devra présenter notre découpage crayonné de plein de planches assez lisible, et finir deux planches en couleur.

Certains passages du scénario sont assez étrangement écris, et donc nimpement interprétables 😀

Cliquez donc.




Enjoy!

Ca vous manquait les billets à rallonge comme ça hein

Tuto: recette de pain

  • + des ciseaux, un minuteur (l’oeuf en métal), une carafe doseuse pour la farine, et un verre doseur pour l’eau, une tasse pour les mélanges, un plan de travail, un saladier, un torchon, un four, une chaise, une plaque de fourun travailleur qui a faim mais pas trop (ça motive pour pétrir la pâte, mais faut qu’il/elle aie pas trop faim pour pas bouffer la pâte avant la fin).


Lavez vous les mains. Bande de cuistos crasseux!


Pour obtenir ceci il faut:

mélanger l’eau et la levure dans la tasse.
Mettre la farine dans le saladier.
Mettre le sel dans la farine et la remuer.
Vous pouvez mettre 25 grammes de beurre, mais pour les photos j’en avais pas mis.
Mélanger progressivement l’eau levurée dans la farine en la pétrissant pendant environ 10 minutes.(le minuteur est ton ami)

Au bout de 10 minutes de pétrissage:

La pâte est normalement pas trop sèche et effritée, elle est plutôt élastique, et ressemble à la photo ci-dessus.
Vous pouvez vous servir de farine supplémentaire pour rajouter la pâte qui vous colle aux mains à la boule de pâte.

Premier repos: 30 minutes.

Recouvrez votre saladier avec la pâte dedans d’un torchon pour que votre plafond croulant et autres insectes ne s’invitent pas dans votre futur pain.
Mettez le minuteur en marche pour 30 minutes.
Allez donc faire nimp sur internet ou bien regardez un épisode de Dr House / Scrubs / How i met your mother / Daria / Ebichu / Mange ton geek mais après vous être lavés les mains, bande de dégueulasses!

Faites vous interrompre par la sonnerie du minuteur.
Remettez vous de votre syncope et allez donc foutre un bon coup à votre boule de pâte.
écrasez la d’un downercut (uppercut inversé) et retournez la comme un coussin deux fois, puis s’reparti pour du repos. Les boules de pâte ont aussi droit au gong, même si elles ne peuvent pas riposter.
Mais cette fois-ci on va la faire lever.

Deuxième repos: 30 minutes.

mettez la moitié d’une tasse de flotte sur votre boule de pâte dans le saladier, ça transmettra mieux la chaleur du four à votre pâte et la fera mieux monter.
mettez le saladier sur une chaise, devant votre four allumé et la gueule ouverte à 100° en cuisson traditionnelle. (le signe qui ressemble à un égal)
Puis, reminuteur et repatience, allez donc vérifier que vous avez eu du spam, et n’oubliez pas qu’en ce moment des miliers d’enfants meurent de faim dans le monde.

Fini le repos! Cuisson!!

Graissez votre plaque de four en dehors du four (attention, c’est chaud :D) avec… genre du beurre.
Mettez la boule de pâte sur la graisse de la plaque et renfournez le tout.
200°C, cuisson à pulsion si vous avez, sinon traditionnelle, pendant 45 minutes.
Tous à vos minuteurs. *o*
Admirez la levée et laissez vous envahir par la bonne odeur de pâte qui s’agite moléculairement.




à la bouuuuuuuuuuffe

Admirez la taille en forme de coeur que j’ai fait au couteau avant de le mettre à cuire.
Vous pourrez bien sûr donner une autre forme à votre pain, ou rajouter d’autres ingrédients comme des barres de chocolat ou bien du sucre de canne, de l’alcool, des jus de fruits, soyons fous \o/


Et voilà, dégustez moi ça *q*
Bonnapétit une fouè!

Pochette CD validée



Voici mon visuel de pochette de CD 2 titres pour Serial, le groupe de mon frère. Apparemment ça leur plait :3
Il leur reste plus qu’a rajouter quelques trucs sur cette image et roulez jeunesse.
Mikanou, grand critique dans l’âme et fan de serge Gainsbourg au demeurant, trouve que cette pochette est bien sombre comparé à la musique qu’ils font. à vous de juger.

Le début de la gloire j’vous dit! Bientôt je pourrai postuler mon CV pour bosser à la Franchement Nul A Chiey (la FNAC) si ça continue comme ça.
Si je vous fais de la pub pour leur groupe c’est bien parce que Djo m’a promis de la binouze et des saucissons en échange.
Cliquez donc sur l’image si vous n’êtes pas des lémuriens. 😉 (wah ça c’est de la provocation!)

Inter Sub Key – illustrations coume ça





Lui là c’est Jion, un personnage de mémoria. Une BD que j’ai commencé y’a quelques années et dont j’ai refait le premier chapitre en 2005/2006. Vous pouvez le lire sur ce lien. Les dessins sont pas nets comme j’en fais aujourd’hui, (et c’est encore plusse du mangasse!) mais j’aime beaucoup le rythme et l’architecture de ces planches.

Et pour les kunautes, venez faire savoir quel thème vous préférez pour le forum !Q. (ceci n’est pas de la pub =D)