Archives mensuelles : avril 2009

Don’t smoke cigarette, don’t take any drugs, don’t go out at night, just fuck ♫


Ce billet est sponsorisé par l’extension Snap Links de firefox, qui vous permet d’ouvrir plein de liens dans les onglets en un seul clic.
Le titre vient de cette magnifique musique: Tom Neville – Just fuck. Parfait pour se mettre en forme le matin.
Alors voilà, les examens de BD2 sont dans 2 semaines et j’ai le découpage de mon projet de fin d’année qui s’intitulera 344 mètres par seconde, parce que c’est la vitesse du son (dans l’air à 20°C et à 1bar) et que mon histoire raconte la vie d’un homme qui n’aime ni le bruit ni la musique.
Après avoir vu hier un sympathique long métrage en 9 épisodes sur les dimensions, les nombres complexes, les transformations d’images, la stéréographie, les fractales, et les volumes en 4 dimensions je me suis posé plein de questions cons comme:

Bref, fallait que je vous fasse passer quelques liens utiles comme:

  • Troc des prems Le site qui permet de trouver des billets de trains SNCF les moins cher peu de jours avant le départ, (D’habitude il faut s’y prendre deux ou 3 mois à l’avance) ou de vendre les billets que vous ne souhaitez pas utiliser mais que vous avez déjà payé. . Pour toute question lisez leur FAQ.
  • Le site du zéro Si vous voulez apprendre les mystères de la programmation de pages web ou des logiciels 3D

et d’autres liens presque inutiles comme:

Sur ce , bon weekend!

Ho un atelier cocci *0*

le 4 Avril, tintitnin!!

posemaniacs est un site qui propose de faire un cours de modèle nu académique avec des modélisations de gens en 3D qui change de pose et d’angle de vue dans un intervalle de temps au choix.
Sbien pratique, mais ça ne prend pas en compte la déformation des muscles ou du gras en fonction de la pose. D’ailleurs les modèles sont tous sveltes. Si vous voulez de la diversité (versité) va falloir proposer à vos potes ou a votre chat de poser nus pour vous.


Le 7 Avril:

Après un bon resto jappe-au-nez du côté de l’Opé-rat de Pas-riz (bon ça suffit les conneries!!) avec Ma soeur, Regulus et Mariposa qui ne se reconnaît pas quand on l’appelle coumme ça, on est partis en vadrouille.
Dans le parc de Seaux (qui est suuuper grand, mais quand même moins grand que les jardins de Versailles)
au sud de Paris,


y’avait des cerisiers greffés roooooooses en fleurs.

posés dans l’herbe au pied d’unnnnnnn rosier d’un sakura card captor, j’appris que les mots « orgue, délice et amour » deviennent transsexuels quand on les met au pluriel. C’est surprenant mais c’est la joie de la langue française (howi miam!)
Et hop, dessinage avec un stylo rechargeable à l’encre de aber chine à embout de plume qui s’écrase quand on dessine avec.



Y’avait des groupes de pauvres enfants en centre aéré aussi. Leurs moniteureuses avaient caché des oeufs en chocolat dans les arbres, et ils étaient trop petits pour les atrapper, donc ils devaient faire un mikado de pauvres enfants pour pouvoir les atteindre.
Certains enfants restaient béats devant la sexytude qui émane de ma personne, et devant la classe rayonnante de Mariposa.

En parlant de pâques, comment ça se fait que personne encore n’a pensé à scupter un pacman sur cette île ?

Ensuite, après une longue marche digne de la colline de Jésus 2 le retour, on arrive chez Mariposa, on pose la tente dans sa cuisine et ses DOUZE frères sont tout à fait surpris de voir des squatteurs dans leur maison cubiste.
Après s’être fait déménager nos cartons dans le jardin on reprend notre passion pour les bustes mangasses.
Et vouala du combattage et des dédicaces.


(click it to enlarge your p3nis)

En bonux

quelques feu de camp et nouvelles de pépète le gros chat flemme.





Quelle déconneuse cette pépète! elle griffe un bras quand elle sent qu’elle est dans une couette bien douillette.


Même quand on retire le bras elle continue =D

Et un dessin cadeau de Stella réalisé sur ma table de jardin spécialement ressucitée par mes soins pour l’été \\\\\\O/

Retour à Bruxelles une fois.


Ponyo cébien, stro bien animé, ça fait peur, ça fait rêver, cé bizarre, et cémignonnnnnn!!
(hannn cégentiiiil! oui. mais c’est ça merdeu !! didieeer! © Martine du star system de fun radio)
à propos de cinéma:

Juliette:  » Le cinéma tu paies ta place tellement cher que… bah aller au chiottes et rater un morceau du film ça me fait chieeeer! « 
Merci Juliette.

tk: « t’imagines si dans le cinéma chaque place était trouée et avait un système de chiotte? Pendant toute la séance t’entendrais des splofs, splotch, pssssss… et des HHHHHHGGGGNNNN »
Juliette:  » (rire de sorcière) hihihiihhii ! Mais trop, tu tiendrais la main de ton copain et d’un coup tu le sens qui t’écrase la main parce qu’ll force, hiiiiiiIHIHIHIHI »

ça se passe comme ça chez Déboula.

(BD one shot) Ayominai Hitomi

20 Pages dans une archive Winzip
avec le titre et le freetalk, ma première publication de BD en fanzine était pour Mangastyl.
Mangastyl dont le site et le forum sont morts, (mais pas le zine Ms qui sortira son N°6 à la prochaine Japan Expo) dont de nombreux membres continuent de vivre sur quelques autres communautés (Deviantart, Kejiha, !q, e-kaki, livejournal…).


20 pages <-- click droit , enregistrer sous. à la page 09 de A. Hitomi,
Natsumi allume son briquet et dit une phrase qui est censurée, si vous ne connaisez pas l’expression elle dit en réalité « c’est celui qui allume qui encule ».

La première page est tramée avec des vraies trames pêchées à la Japan Expo 2004, achetées avec mon premier travail de dessineux rémunéré: illustrateur de tournoi de cartes du Seigneur des Anneaux à la maison Vallerand de Vauréal village (Val d’Oise). c’était fun de travailler avec de vraies trames, mais depuis, je préfère toshopiser pour tramer. (un truc que je ne fais jamais).

Réalisée en 2006, je trouve que cette histoire a toujours, trois ans après, un certain mordant qui me plait malgré bien des mangassitudes et des moments pas bien décrits (comme la page 14 où Hitomi se regarde dans un miroir et y voit Natsumi, on dirait que Hitomi regarde une photo de Natsumi, grmbl j’aurais du rajouter une case).
J’aime bien toujours cet encrage au stylo bille Artline et la pêche des dialogues, et puis bon, y’a rock lee quoi.

Sur ce, j’attends vos commentaires les plus constructifs pour faire plusse mieux \O/

Le premier avril c’est trop ouf!

23 heures, la nuit orange s’empare de l’île de France.
Tykayn et compagnie préparent encore un plan de conquête du monde en marchant sur les chemins courbes de bithume cerné de plans d’une herbe verte, dans une ville entre rase campagne et confort de modernité comme en témoignent les arrêts de bus à écran LCD et guidage satellite (qui indiquent 14h30 quand il est 23h00…pff!).

« ok rendez vous devant le rond point de chez Alexis » me confirma Rivière au téléphone.
Avec Mica, Débo, et Pansaï, on arrive au lieu dit un peu en avance.
Pansaï tente de se rouler une clope et les autres rient de sa non aptitude à cette tâche, car il s’y prend comme une merd3, qu’il est.
Madame Françoise me salue depuis sa voiture qui passe le dit rond point.
Rivière arrive du bout de l’autre côté de la rue et on se bouge le cul pour aller la saluer.
Arrive alors en voiture Alexis et sa copine, qui trouvent que « wouah! y’en a du monde devant chez moi ».
Le temps qu’il se gare et vienne nous serrer la main, un mec louche avec des cheveux bouclés entouré d’un nuage de bière traverse la route pour nous rejoindre. C’était Djo.

Ainsi, en l’espace de trois minutes nous n’avions croisé QUE des personnes que l’on connaissait, dont la moitié n’avait pas été prévenue du point de ralliement.
Sur les 17 000 habitants de la ville et toutes les conjonctions statistiques laissant la possibilité de rencontrer des étrangers dans la rue à une heure si tardive, je trouve que ce 1er Avril nous avait réservé une scène avec beaucoup de puissance.

Joyeuses pâques (de bière) et joyeux 21 ans à Hachikooooo!