un plan de calques pour planche de BD

Hey, après avoir vu Amnaysia en causant d’automatisation pour faire de la BD j’ai retrouvé mes scripts toshop pour faire une organisation de calques à partir d’un fichier de lineart. On lance le script sur un simple jpg ou autre format d’image et ça met des dossiers et des calques nommés et rangés, comme j’en causais dans ce billet de blog de 2008 à propos de coloration de strips de blog BD.

tykayn-scripts-toshop.atn

Avant de voir ce que font ces scripts, une petite astuce pour éviter que ce soit le boxon:

Ranger ses projets BD avec des dossiers éloquents

par exemple, faites un dossier pour votre projet de BD et rangez le comme ceci avec des sous-dossiers:

maBDomgWOW
  |---- chapitres
  |         |---- 01
  |         |---- 02
  |----- docs_preparatoires
  |         |---- fiches_perso
  |         |---- scenario
  |         |---- inspiration
  |         |---- typo
  |---- fanarts (hé ouais!)
  |---- livres

Ensuite, faire un ensemble de dossiers pour CHAQUE chapitre de BD:

bonus : conneries diverses que l’on peut mettre en dehors des chapitres de notre BD, retapages de cases en changeant le texte, tout ça…

découpage : essais de mise en page miniatures, afin d’avoir une vue globale de notre chapitre, et des ruptures entre doubles pages pour ménager le suspens et la dynamique de lecture.

rendus : pages finies, en haute définition, prêtes à être imprimées, que l’on peut insérer dans un fichier de livre. inclut aussi la page de résumé des chapitres précédents et une fiche de personnages. nommées sobrement par page de chapitre et non du livre:  01.png, 02.png, etc…

ressources : placer ici ses trouvailles de recherches d’inspiration diverses relatives à notre chapitre, photos, pages web, vidéos, peintures, musique… mais aussi des assets à utiliser dans les planches, comme des motifs, des textures, des fichiers vetoriels pour inclure des logos.

scans : comme je fais mes traits d’abord sur papier à coup de criterium, je les scanne en grosse définition et les mets dans un dossier dédié.

textes : les dialogues et autres textes à insérer dans les pages.

wip : fichiers de travail disposant de calques ayant pour base les scans. Les scripts données plus haut s’appliquent par ici.

ce qui est facilement automatisable mvoyez. Vous pouvez vous créer la structure une fois, la laisser vide, et la copier coller dans plusieurs dossiers de chapitres. Si vous êtes un fifou vous pouvez aussi passer par de la ligne de commande pour les créer.

mkdir -p maBDomgWOW maBDomgWOW/chapitres/01  docs_preparatoires/fiches_perso docs_preparatoires/scenario docs_preparatoires/inspiration docs_preparatoires/typo livres fanarts

cd maBDomgWOW/chapitres/01

mkdir bonus découpage rendus ressources scans textes wip

cd ..

cp -r  01 02

C’est bon, vous avez vos dossiers prêt à vous faire gagner du temps pendant tout le long de votre projet BD? C’est le moment pour

Automatiser ses calques de planche de BD

Partons d’un scan de planche pour faire un fichier de travail avec des calques, on ouvre notre page 01 et on lance le script qui génère les calques (celui nommé avec F2, vous pouvez d’ailleurs assigner des raccourcis clavier a vos scripts). Et vouala!

Ce script a été réalisé pour faire de la BD en niveaux de gris avec une base de lineart noire.

J’ai donc fait:

  • un dossier pour placer les textes
  • une copie du lineart, mis en noir et blanc par jeu de courbes de niveau
  • l’original du lineart caché
  • un dossier pour les zones à remplir
    • un calque de fond rempli de blanc
    • un calque pour faire des aplats de noir
    • un autre pour les gris unis
    • un en mode produit pour appliquer des dégradés

Breffe, faites des calques rangés dans un ordre qui vous est le plus pratique et inscrivez leurs noms dans le script.

have fun!

Enfin chez soi, ou presque

 

Hey! Si je n’étais pas venu poster par ici autre chose que des rapports de tests de Tesla c’est parce que j’étais fort occupé à faire moultes choses telles que des paperasses interminables, du ménach et diverses courses à droite à gauche pour pouvoir emménager dans notre chère demeure.

C’est finalement chose faite. Maintenant on a tellement de temps libre que je me suis offert une machine à café pour vous offrir votre café, et que dame Wulfila s’est lancée dans l’aventure de la mise en forme de bonsaïs. Et c’est trop choupi!

Alors bon, vous vous doutez bien que puisqu’on a bossé avec de nombreuses versions de David Goodenough notre chez nous n’est pas entièrement fini. MAIS QUELLE SURPRISE.

Cela fait à peu près un mois que nous habitons dans notre petite maison que nous avons eu la joie de dessiner nous même avec les idées de mon KAMARAD Architecte TChi que je salue au passage.

Mais certaines choses ne sont pas au point. Oui, en plus d’avoir plus d’un an de retard sur un chantier qui devait prendre moins d’un an.

Le sous sol n’est pas occupable par notre bordel encombrant, il manque un ponçage des irrégularités (des erreurs de quasiment 5cm), un ragréage, et une peinture de parking.

Nous n’avons toujours pas de volets. Donc pour avoir de la vraie obscurité après 6h du matin on a une décoration de fenêtre très personnalisée à base de multi couches de tissus en plus des rideaux. Et donc nous n’avons pas les interrupteurs qui commandent ces volets et brise soleil orientables. On a donc de très jolis boites avec des fils colorés dedans dans chaque pièce. Ainsi que des trous au dessus des fenêtres.

Dans les avantages de notre chez nous aux qualités de logement passif, notre module de géothermie n’est pas encore raccordé au réseau de VMC. Mais bon, vu que l’eau a été mise en service la veille de notre emménagement ça va.

Le jour où nous devions faire livrer un touret de gros câble pour relier notre logement au réseau élec de la rue, le camion du fournisseur à pris feu. La livraison a donc été renouvelée une semaine plus tard.

Notre réseau électrique interne est relié avec un adaptateur inadapté temporaire depuis un mois maintenant. Donc nous ne pouvons pas tirer tout le jus prévu et pour lequel on paie notre abonnement. Heureusement qu’on a maintenant de l’électroménager plus efficace qu’avant.

N’ayant pas d’évacuation de tout à l’égout, nous avons équipé le jardin d’une micro station d’épuration avec un compresseur à air et des réseaux de redistribution souterraine dans des terres sablonneuses très drainantes.

Le dit compresseur fait des vibrations de ouf. Mais il faut dire que deux jours après avoir vérifié l’installation le tuyeau d’air raccordé au compresseur n’était plus raccordé. Encore du beau boulot de David goodenough. Donc pour pouvoir dormir j’ai mis en place de la domotique qui coupe/allume le compresseur en appuyant sur un bouton. Parce qu’on ne s’endort pas à heure fixe, et que la station a besoin d’un max d’aération pour fonctionner.

Notre poêle à bois n’était pas fonctionnel à notre arrivée, il manquait une pièce pour faire fléchir la fumée dans le haut de l’appareil. La pièce a mis trois semaines à arriver, les techniciens du poêle une fois chez nous se sont aperçus que ce n’était pas la bonne pièce. Trois semaines encore plus tard et cette fois c’est bon, on peut utiliser notre poêle sans qu’il noircisse sa vitre en deux secondes.

Nous avons demandé un raccordement au réseau télécom en Novembre 2018. Aujourd’hui en Mai 2019, il n’est pas encore mis en service. Donc on jongle avec nos partages de connexion 4G.

Notre garage dont la porte a été posée il y a plus d’un an n’a toujours pas de moteur qui fonctionne, donc les ouvertures et fermetures se font à la main. Déjà qu’il a été installé avec des supports inadaptés – des rails pour placo – et assemblé à l’arrache en tordant certaines pièces, le moteur ne correspond pas au modèle de l’emballage. Nous avons donc beau avoir du courant dans le garage, on est pas bien avancés.

Bon, et vu le nombre d’emmerdes qu’on a eu avec ce chantier (des grosses grosses malfaçons de la part du constructeur d’ossature bois qui nous ont fait perdre 8 mois en bullshit de rejet de faute et d’études fictives avec des résultats dont nous n’avons toujours pas les conclusions et autres pansements en métal mal installés sur les murs et donc totalement inutiles ) et qu’on a un beau gros arbre en voisinage de la maison à quelques 15 mètres de là, on a préféré la jouer safe.

 

Et c’est ainsi que le gros chataîgnier disposant d’une base de tronc de presque 2 mètres de rayon s’est retrouvé taillé en bûchettes. Par instinct.

Non bon en fait on (notre KAMARAD élagueur préféré) avait repéré qu’il avait pourri de l’intérieur, et bien qu’il ait encore les reins solides pour affronter les intempéries du quotidien, rien ne garantit qu’il n’allait pas se séparer en deux gros morceaux de pas mal de tonnes. Ce qui l’aurait fait s’abbatre sur la moitié de la maison. Donc bon, c’est avec un pincement au cœur qu’on l’a transformé en petits bouts de bûchettes.

Enfin voilà, maintenant on a commencé à pouvoir de nouveau gagner en sociabilité et en temps de sommeil. Notre petite bébé a d’ailleurs tellement apprécié d’avoir sa chambre et son petit lit OKLM qu’elle nous fait maintenant énormément moins de réveils par nuit. Et ça, c’est une révolution.

Allez je vous laisse, j’ai des bébés arbres à bouger. Des bisous!