Vous êtes dessinateur, scénariste, ou les deux.
Vous avez un projet de BD qui n‘est pas forcément très avancé
et vous voulez le faire publier pour devenir riche et ou célèbre. Mon cours de narration avec Thomas Gunzig (réalisateur de film, scénariste et écrivain Belge) m‘a appris ceci:
Voici quelques points que vous DEVEZ avoir à présenter à un éditeur, et dans cet ordre:

  • Un Pich.
    Non, pas celle là.
    Un bon Pïch doit raconter en une phrase ou deux le fil directeur de votre histoire du début à la fin. Pas de surprise pour votre éditeur, vous devez le spoiler.
    Votre Pich ne raconte pas comment vous voulez raconter votre histoire, gardez ça pour les notes d‘intention.
    Le plus difficile est de résoudre à très peu de mots une histoire qui peut être longue. Cependant, si vous ne pouvez pas dégager le cheminement de votre histoire, aucun lecteur ne le pourra non plus.
    Par exemple, le film des 7 Samouraïs raconte:
    7 Samourais se réunissent pour la dernière bataille de leur vie et s‘organisent pour protéger un village de paysans, menacés par une meute de voleurs de récolte, dans un Japon médiéval.
    Le Pich est l‘épuration la plus radicale de votre histoire.
    Si supprimer un élément de votre histoire ne change absolument rien dans ce que vous voulez faire passer, alors cet élément est inutile et il est préférable de s‘en passer.
  • Des notes d‘intention.
  • Vous trouverez en vous demandant tout simplement: „Qu‘est-ce que j‘ai, moi, envie de voir“.
    Recherchez le pich avant les notes d‘intention, sinon votre histoire ressemblera à une démonstration. à moins de vouloir démontrer quelque chose ça risque de paraître très mécanique.
    Cette partie concerne les thèmes abordés par votre histoire et tout ce qui répond à la question „comment“ dans le traîtement de votre histoire.
    Comment vous ne êtes arrivés à vouloir raconter cette histoire, vos inspirations. Montrez les au lieu de les cacher. être clair avec vos intentions vous facilitera la tâche pour mener a terme votre projet.
    Les tons que vous voulez donner. (thriller, humour, romance, érotisme, situationisme, polar, science fiction, space opéra…)
    Vos intentions de traitement graphique, (réaliste ou pas) la ou les techniques que vous allez utiliser (couleur, gris, peinture, feutre, photographie…)

  • Quelques travaux.
  • Sketches, documentation photo, références, plans préparatoires, story boards.

  • Une scène décrite précisément.
  • C‘est une partie de scénario écrit. Vous pouvez y associer des croquis ou des dessins finis.
    Dans cette scène il doit être montré une ambiance propre à votre histoire. Ne choisissez pas une scène trop descriptive, Il faut qu‘il se passe quelque chose, une partie de la trame narrative doit être mise en place.

    Vos dossiers sont aussi présentables en format PDF.

    Sur ce, amusez vous bien :)